3 bonnes raisons de passer l'été sans soutien-gorge

3 bonnes raisons de passer l'été sans soutien-gorge
Ne pas porter de soutien-gorge améliore la circulation sanguine et lympathique.

Marine Cournede

L'été, c'est la saison des vacances au soleil, où les tracas du quotidien laissent place à l'insouciance. Et si, en plus de se débarrasser du stress, on se libérait aussi de l'emprise du soutien-gorge ?

Il existe dans la conscience collective une croyance laissant entendre que porter un soutien-gorge permet d'éviter l'affaissement de la poitrine (une idée explicitement véhiculée par le nom même du sous-vêtement, en soi). Pourtant, plusieurs études remettent en cause son utilité, insistant au contraire sur le fait que s'en libérer aurait des effets positifs. En voici trois.

Une meilleure circulation

Que celle qui n'a jamais observé des marques sur sa peau après avoir porté un soutien-gorge toute la journée lève la main ! Ce dernier comprime les tissus et gêne la circulation sanguine et lymphatique (la lymphe permet d'évacuer les toxines du corps).

Le maintien naturel renforcé

Oui, d'après une étude dévoilée en 2013 et menée par le professeur Rouillon, il a été observé que les seins de 330 sportives qui ne portaient pas de soutien-gorge se sont raffermis, et les mamelons ont remonté en moyenne de 7 mm en un an. À savoir, la poitrine est composée des "ligaments de Cooper" qui agissent comme des filets suspenseurs qui soutiennent naturellement, mais ces derniers s'atrophient s'ils ne sont pas stimulés par la pesanteur.

Une liberté assumée

Ce même professeur Rouillon affirme qu'en Scandinavie, 95% des femmes ne portent pas de soutien-gorge. Une absence de tabou social qui finit par gagner progressivement les Françaises, qui s'affranchissent du regard des autres pour donner la priorité à leur confort. Alors, prête à vous lancer cet été ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.