Santiags : comment les adopter sans faire cowgirl ?

Chargement en cours
Do : associer vos santiags à des pièces plus sophistiquées et féminines comme une chemise en soie et une jupe à motifs.
Do : associer vos santiags à des pièces plus sophistiquées et féminines comme une chemise en soie et une jupe à motifs.
1/2
© iStock, debibishop

Pièce forte, les bottes d'équitation des cow-boys s'imposent sur le devant de la scène mode. Pour éviter qu'on vous indique le chemin du saloon le plus proche, voici comment les choisir et les intégrer à un look chic afin de gagner ce rodéo stylistique.

Si la tendance cow-boy va et revient dans la fashion sphère depuis plusieurs décennies, on l'adopte aujourd'hui d'une certaine façon. Exit le côté ranch penchant beauf, vive le cow-boy et la cowgirl cool et contemporains. Bienvenue en 2020.

Choisissez vos bottes santiags basiques ou résolument décalées

Si le chapeau Stetson, la cravate texane et la veste en daim à franges sont difficiles à assumer en ville dans la vie de tous les jours, un accessoire se détache du lot justement par sa capacité à donner un coup d'éperon bien senti à n'importe quel look : la santiag. Ces bottes d'équitation se caractérisent par leur talon biseauté qui doit cette forme à un enjeu technique : mieux agripper la chaussure dans l'étrier de la selle du cheval. Même si vous n'en avez pas besoin en voiture ou dans le métro, ces petits 5 cm de hauteur vous permettront toujours d'élancer votre silhouette.

Tout l'enjeu consiste justement à échapper à un traitement premier degré : au modèle traditionnel mi-mollet, en cuir de vachette marron, bicolore noir et blanc, ou en peaux exotiques, vous pouvez choisir une autre hauteur et une couleur de cuir plus originale.

Comme cette chaussure peut vite avoir l'air massive, on vous recommande plutôt une longueur cheville, voire mi-mollet maximum afin d'aérer l'allure. Si un bout de peau peut dépasser d'un pantalon ⅞ ou d'une jupe plissée longueur midi, c'est parfait. Évitez toutefois la mini-jupe ou le micro-short en jean, non seulement trop premier degré, mais qui risquerait également de vous faire passer de cow-girl à call-girl.

Misez sur des pièces bohèmes ou BCBG pour compléter le look santiag

Pour le reste du look, point trop n'en faut : porter des santiags en ville est déjà un tel parti pris stylistique que vous n'avez pas besoin d'en rajouter. Retenez-vous donc de les associer avec une chemise à carreaux, un gros ceinturon de cuir, et un jean bootcut. Au contraire, piochez plutôt dans un vestiaire plus BCBG afin de jouer les contrastes : une jupe-culotte en tweed anthracite ou un pantalon de tailleur carbone, ainsi qu'une classique chemise blanche et un blazer apaiseront le côté wild wild west des santiags.

Si vous n'êtes pas fan des téléscopages stylistiques, vous pouvez miser sur un registre plus proche de l'ADN roots de vos boots : le style bohème. Une longue robe fleurie et fluide ou une blouse volantée pastel avec une jupe longueur midi seront du plus bel effet. Ainsi, personne ne vous prendra pour Lucky Luke. Yeehaw !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.