Repassage facile : mode d'emploi

Chargement en cours
Le repassage peut en décourager plus d'une, mais il existe des astuces pour le faciliter.
Le repassage peut en décourager plus d'une, mais il existe des astuces pour le faciliter.
1/2
© Adobe Stock, Kaspars Grinvalds

Marine Cournede

Le repassage est (très) souvent perçu comme une corvée dont on se passerait volontiers. À défaut de pouvoir y couper, voici quelques astuces pour défroisser vos vêtements sans plancher des heures dessus.

À l'instar de nombreuses tâches ménagères, le repassage n'a pas les faveurs du public. Long, répétitif et minutieux, il peut rapidement grignoter des heures de votre temps et de votre énergie sous peu qu'une énorme pile de linge vous attende, gisant tranquillement dans sa panière. Pourtant, avec quelques astuces et un peu d'organisation, cette corvée peut s'avérer moins déplaisante qu'à l'accoutumée, voire même transformer votre expérience du repassage.

L'humidité, votre meilleure alliée

Pour assouplir les fibres et dompter les plis, rien de tel que d'humecter vos vêtements réfractaires. Pour ce faire, vaporisez un peu d'eau sur vos textiles avant de passer le fer, et le tissu se défroissera sans effort. Et pour les plus chevronnées d'entre vous, il est possible de vaporiser un liquide de repassage amidonné (que vous pouvez fabriquer vous-même, avec l'eau de cuisson du riz, de la maïzena ou de la fécule de pommes de terre) qui optimise encore davantage l'éradication des plis.

Déjà, à l'époque où les appareils à vapeur n'existaient pas, on défroissait les textiles en les humidifiant avant de les rouler sur eux-même et de les laisser congeler toute la nuit. Aujourd'hui, quand le fer à repasser vient à manquer, il existe des stratagèmes efficaces qui font eux aussi appel à l'humidité pour venir à bout des plis. Si par le plus grand des hasards, vous n'avez pas de fer mais que vous possédez un sèche-linge, il suffit d'y mettre vos vêtements froissés et d'ajouter quelques glaçons ou un linge humide pour créer de la vapeur avec la chaleur de l'appareil, et de laisser tourner quelques minutes. Vous n'avez ni fer, ni sèche-linge ? Il ne vous reste plus qu'à suspendre vos vêtements sur des cintres dans la salle de bains et laisser la vapeur d'une douche chaude faire le travail.

Organisez-vous

Soyons honnêtes, un vêtement froissé est souvent dû à la négligence de son propriétaire. Pour limiter au maximum le risque de plis, n'attendez pas toute une journée avant de sortir votre linge en boule de la machine. Dès que le cycle se termine, pensez à secouer les vêtements pour détendre les fibres et suspendez les plus fragiles (débardeurs en lin, robes d'été, chemises, etc.) sur des cintres.

Quand vient l'heure fatidique du repassage, procédez dans un ordre précis : les vêtements fins en premier, qui ne demandent qu'un simple coup de fer à basse température, puis les plus coriaces ensuite. Ainsi, le fer à repasser aura eu le temps de bien chauffer pour dompter les plis.

L'importance d'un bon entretien

Un repassage respectueux du textile ne s'effectue pas en cercles. En effet, ce mouvement peut à la longue déformer les fibres et abîmer la qualité du tissu. Préférez des lignes droites et longues qui convergent toutes dans la même direction.

Ménager ses vêtements passe aussi par un fer en bon état. Traces de brûlé sur la semelle ? Munissez-vous d'un chiffon imbibé de vinaigre blanc et d'un peu de sel fin et astiquez délicatement la surface jusqu'à ce qu'elle retrouve son éclat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.