Pull en cachemire : comment le choisir et l'entretenir ?

Chargement en cours
Le cachemire est très prisée en hiver pour ses vertus chaleureuses.
Le cachemire est très prisée en hiver pour ses vertus chaleureuses.
1/2
© iStock, EmirMemedovski

Connu pour être une matière douce et légère, le cachemire est un incontournable lorsque l'hiver pointe le bout de son nez. Voici nos conseils pour bien l'adopter et en prendre soin.

Prélevée à la cisaille ou à la brosse sur le ventre des chèvres dites "cachemire", cette matière naturelle ultra-douce se trouve dans la région du même nom (qui s'étend des hauts des plateaux himalayens jusqu'en Mongolie Intérieure). Une maille prisée de qualité qui s'avère d'ailleurs très utile en hiver car elle protège à merveille des températures glaciales.

Comment le choisir ?

Si vous souhaitez en acheter un, nous vous préconisons d'investir vers du cachemire de Mongolie Intérieure. Contrairement à celui simplement issu de Mongolie, ce dernier présente une meilleure qualité et sera donc beaucoup plus agréable au toucher. Point important : il sera un peu plus cher.

À cela, privilégiez les couleurs naturelles comme le marron, le gris et le blanc. Ainsi, vous serez sûre que votre haut n'a pas été teint avant d'être commercialisé. Lors de votre achat, soyez vigilante au nombre de fils composant le produit que vous convoitez. En effet, on en trouve différents nombres : à partir de 2 jusqu'à 24 fils. Plus il y a de fils, plus le cachemire est chaud et de qualité. Ainsi les pulls à 2 fils seront moins résistants et moins isothermes que les 4 fils. Quant aux 6 et 12 fils, ils sont à réserver à l'hiver car ils tiennent très chaud.

Comment l'entretenir ?

Le cachemire bouloche avec le temps. À ce sujet, Banu Babayeva fondatrice de Bonnie's (une marque de vêtements en cachemire), racontait dans les pages de Elle en octobre 2018, que ce problème était malheureusement tout à fait normal, peu importe la qualité du produit. "Le boulochage est causé par le frottement des fibres entre elles qui lâchent au fils du temps", expliquait-elle. La solution à ses yeux ? Les "peignes à cachemire ou des rasoirs à tissu pour éliminer ses petites imperfections. Un rouleau collant peut aussi être utilisé pour retirer l'excès de duvet". Vous en trouverez sur Amazon à partir de 6 euros.

Et côté lavage, l'option la plus recommandée pour éviter de détériorer votre vêtement est de le laver à la main à l'eau froide. Si vous pensez qu'il faut limiter les lavages, vous faites erreur car selon l'enseigne de cachemire Hircus : "Le secret pour garder un cachemire irréprochable est (...) de le laver régulièrement, surtout quand celui-ci est neuf." Selon eux, il faudrait laver votre cachemire tous les 3 ou 4 portés afin d'en profiter plus longtemps. Pour celles qui n'ont pas froid aux yeux, le lavage en machine est également envisageable. Cependant, l'utilisation d'une lessive "spécial laine" est indispensable tout comme un programme laine à froid avec un essorage à 400 trs/min maximum, et surtout, un séchage à l'air libre.

Enfin, pour sécher son cachemire il est déconseillé de le mettre à sécher sur un cintre. Avec le poids de l'eau, votre pull risque malheureusement de se déformer. La meilleure solution est donc de le poser à plat sur une serviette à l'abri de toute chaleur. De cette façon, vous pouvez être sûre que votre haut en cachemire vous accompagnera longtemps.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.