Pourquoi les vêtements grande taille coûtent-ils plus cher ?

Chargement en cours
Chez certaines enseignes, les clientes constatent des écarts de prix entre un modèle classique et un modèle grande taille.
Chez certaines enseignes, les clientes constatent des écarts de prix entre un modèle classique et un modèle grande taille.
1/2
© iStock, fotografixx

Marine Cournede

L'aviez vous remarqué ? Les magasins et les e-shops qui proposent une collection grande taille en plus de leur collection classique affichent souvent un écart de prix entre les deux panoplies. Mais comment s'explique cette différence entre les vêtements grande taille et les autres ?

Une question de tissu ?

Chez certaines enseignes, un modèle grande taille identique ou similaire à un modèle classique sera vendu plus cher. La première raison invoquée par les commerçants pour expliquer cette différence de prix concerne la quantité de tissus nécessaire à la fabrication, qui s'avère plus importante pour les vêtements destinés aux rondes. Un argument réfuté par certaines clientes comme Maria Wassel, une Anglaise de 43 ans qui a eu la mauvaise surprise de constater des augmentations de 15 à 30% des prix chez les vêtements grande taille de New Look, par rapport aux modèles classiques.

"Certains fabricants affirment que les vêtements "grande taille" ont besoin de plus de tissu. C'est pourquoi ils coûtent plus cher. Ceux qui disent ça sont des ordures", a déclaré Maria au Huffington Post en mai 2018. Ayant travaillé dans le milieu des vêtements pour femmes rondes pendant 26 ans, elle déclare "en connaître le fonctionnement" et s'étonne de voir des pièces de la collection féminine "1m75 et plus", qui devraient aussi nécessiter plus de tissus, ne pas subir d'augmentation de prix à l'image des produits grande taille.

Un processus différent ?

De plus, les pièces grande taille nécessiteraient des ajustements spécifiques. Pourquoi cela ? Les marques ont pris l'habitude de proposer des tailles classiques, c'est pourquoi créer des vêtements grande taille leur impose de revoir leur processus de fabrication, justifiant un coût plus onéreux. En vue de la demande croissante des vêtements grande taille, ne serait-il pas judicieux d'adapter l'offre en augmentant la production des vêtements grande taille, et ainsi banaliser ce processus de production ?

Une part d'ombre au tableau

Un autre problème subsiste : il semblerait que la qualité des tissus utilisés pour fabriquer des vêtements grande taille laisse parfois à désirer. Ainsi, ces pièces affichent un prix supérieur à un modèle similaire classique malgré une qualité moindre du produit.

Un sentiment d'injustice également nourri par le fait qu'aujourd'hui en France près de la moitié des femmes font un 44 ou plus, comme le rappelait le magazine Les Échos en 2016, alors que le port du 34 se fait rare. Si les grandes tailles ne sont plus la minorité, pourquoi sont-elles encore aujourd'hui plus onéreuses que les autres ?

Vers une évolution de la norme ?

Force est de constater que la mode grande taille se démocratise, puisqu'aujourd'hui, de plus en plus d'enseignes proposent des collections pour les femmes rondes en essayant de s'aligner sur leurs prix classiques, comme Kiabi ou Tati. Pour contourner les tarifs élevés, les consommatrices ont aussi la possibilité de commander des vêtements grande taille sans frais dans d'autres pays européens, comme en Angleterre avec le site Asos, qui en plus d'afficher des prix décents, propose un riche choix de vêtements, aussi bien classiques que grande taille.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.