Pourquoi le jean est indémodable ?

Chargement en cours
En 160 ans, le jean s'est imposé comme une pièce mode universelle et intemporelle.
En 160 ans, le jean s'est imposé comme une pièce mode universelle et intemporelle.
1/2
© iStock, GorynVD

Skinny, flare, boyfriend, quelle que soit sa coupe, le jean traverse les époques sans jamais se démoder. Voici ce qui fait du blue-jean un intemporel.

Le jean à l'instar de la petite robe noire, du t-shirt blanc basique et du blouson en cuir, est indispensable à toute garde-robe. Il n'a eu de cesse de se réinventer au fil des décennies pour s'imposer comme une pièce mode essentielle.

La genèse d'une icône

A l'origine, le blue-jean est marron. Ultra populaire dès son apparition en 1850, il séduit les fermiers, mineurs, orpailleurs... pour sa solidité. Il devient rapidement le pantalon emblème des chercheurs d'or. En 1873, Levi Strauss s'associe au tailleur américain Jacob Devis et crée des jeans (devenus indigo) à poches et à rivets en cuivre. Ces derniers sont une véritable révolution puisqu'ils permettent de garder les poches fixées à la toile du pantalon.

Le jean, ce vêtement caméléon...

En 160 ans, le pantalon en denim est devenu une légende. S'il a su traverser les époques c'est qu'il a su s'adapter. Pantalon de travail dans les années 1850, il est devenu aujourd'hui le pantalon que l'on dégaine dans toutes les occasions : bureau, soirée, sorties en famille... Du look décontracté au plus sophistiqué le jean est partout même parfois sur le tapis rouge. Il faut dire que, pour survivre, la star de nos placards n'a pas hésité à se réinventer. Il n'existe pas de vêtement plus influencé par son temps que le blue-jean : flare et pattes d'eph dans les années 60, baggy dans les années 90, skinny dans les années 2000... Les modes se succèdent et le jean s'adapte, se réinvente au point qu'il n'existe plus vraiment un jean mais bien une variété infinie de coupes, de styles, de couleurs, de prix.

Qui va à toutes les silhouettes

Taille haute, taille basse, slim, mom... Avec le temps, les coupes ont évolué, avec un effet ventre plat, galbant les fesses, des modèles qui mettent en valeur la taille, les hanches. Si bien qu'aujourd'hui, rondes, grandes, petites, longilignes... chacune peut trouver le blue-jean correspondant à sa morphologie. Grâce à la diversité de coupes et de modèles, chaque femme peut trouver le jean qui mettra en valeurs ses atouts.

Des mines d'or aux catwalks des défilés

Depuis la conquête de l'Ouest, le jean a parcouru bien du chemin. À travers les décennies, il s'est affranchi de son côté "classe ouvrière" et s'est lancé à l'assaut du monde du luxe. Le denim est devenu une vraie pièce mode au point qu'il n'est pas rare de le retrouver à l'honneur de certains défilés. Gianni Versace fut l'un des pionniers à mettre le jean au menu de ses défilés. Le jean est tout simplement devenu universel. Tout le monde possède au moins un jean dans sa garde-robe et toutes les marques en proposent et à tous les prix, renforçant son aspect universel. De Dior à H&M en passant par Levi's, G-Star Raw, The Kooples... le pantalon en denim se décline pour séduire toutes les bourses. De 15 € chez les enseignes de fast fashion à plusieurs centaines d'euros chez les marques de luxe, impossible de ne pas pouvoir s'offrir le jean qui nous va comme un gant !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.