Franges : avec quels vêtements les associer ?

Chargement en cours
Le blouson frangé en daim type western est un incontournable du style.
Le blouson frangé en daim type western est un incontournable du style.
1/2
© Adobe Stock, sonyachny

Marine Cournede

Bohémiennes, chic ou western, les franges ont la côte et ne manquent jamais de faire leur petit effet lorsqu'elles s'invitent dans la tenue. Intriguée, vous n'avez pourtant jamais osé vous lancer, de peur de ressembler à un mauvais remake de Pocahontas ? Voici quelques conseils pour les arborer avec style.

Omniprésentes sur les accessoires et sur les vêtements, les franges prennent d'assaut le dressing. Tout sauf ennuyantes, elles ont la capacité de pimper le style d'un rien. Facile donc, si vous êtes du genre à la jouer profil bas niveau style. Vous n'avez qu'à maintenir le cap de la simplicité, en injectant simplement une pièce frangée à votre tenue. Et pour les plus extravagantes d'entre vous, pas de panique ! Si la fantaisie ne vous fait pas peur, vous n'aurez aucun mal à associer ces pans effilochés à votre look déjà recherché. Reste à savoir désormais par où commencer. Attention à ne pas perdre le fil.

Les franges sur une jupe

Grande favorite des expertes mode, la jupe frangée s'impose par les incontournables de la tendance effilochée. À mi-chemin entre le rideau de fil qui borde l'encadrement des portes avec style, et la jupe hawaïenne, qui se meut au rythme des déhanchés, la jupe à franges confère un look Charleston à la silhouette. Ainsi, pour explorer son potentiel années 1930, on l'associe à une blouse simple, qui sait s'effacer pour laisser s'exprimer l'enchevêtrement de fils souples et aériens. Aérienne, elle donne du style à la silhouette, sans entraver les mouvements. Et pour celles qui seraient peu adeptes de la version plumeau rétro, pourquoi ne pas jeter votre dévolu sur une version frangée par petites touches ? À savoir, une jupe classique, simplement agrémentée d'un liseré frangé.

Les franges sur un haut

Par petites touches, elles agrémentent à la perfection un t-shirt un peu trop sage, notamment si elles sont placées à l'extrémité des manches. Mais c'est bien évidemment sur une veste, - en pleine réminiscence Western -, qu'elles exploitent tout leur potentiel. Tantôt parcourant un blouson de daim, tantôt pendues à un poncho (vous n'avez sans doute pas oublié le pardessus iconique de Clint Eastwood dans "Et pour quelques dollars de plus"), elles s'imposent comme l'élément de style qui sait faire la différence. Cousues sur les pans d'un gilet sans manches, elles font un bond dans le temps et nous transportent instantanément dans les années 1970, où elles se mariaient sans mal à des blouses colorées aux manches bouffantes surplombant un jean patte d'éléphant.

Les franges en accessoire

Et pour celles qui restent perplexes face à cette tendance à la Calamity Jane, mieux vaut commencer en douceur. Pour ce faire, rien de tel que de passer par les accessoires. Pour donner un petit coup de fouet à un style trop lisse, on opte pour une paire de bottines en suédine, dont la cheville frangée viendra réveiller sans mal l'ensemble. Autre solution : le sac frangé, très prisé par les modeuses, qui se délectent de son enchevêtrement de cordelettes. Enfin, pour les adeptes de bijoux, on mise sur un collier qui tombe tel un rideau de franges sur le décolleté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.