Combinaison : comment bien la porter au printemps ?

Chargement en cours
Pour le printemps, osez les motifs !
Pour le printemps, osez les motifs !
1/2
© Adobe Stock, Victoria Chudinova

Parce qu'elle permet de se créer un look avec une seule pièce, cette tenue évite les prises de tête, mais pas les prises de risques. Avec la bonne paire de chaussures, des accessoires pour la féminiser, voici comment rouler des mécaniques sans passer pour un pompiste.

Comme souvent, la mode aime s'enticher de vêtements utilitaires, tantôt piquer au vestiaire de l'armée, d'ouvriers, ou encore des sportifs. Dans le cas de la combinaison, c'est même les trois à la fois. Inspirés par les uniformes des pilotes de l'armée de l'air ou des champions de courses automobiles, mais aussi par le bleu de travail d'artisans du BTP, les créateurs ont trouvé la combi gagnante pour jouer la carte du masculin-féminin. Brouiller les frontières de genre reste en effet l'un des jeux favoris des stylistes, non seulement par amour des contrastes mais aussi parce que cela permet de vêtir les femmes d'habits du pouvoir.

La féminiser avec les bons accessoires

Enfiler une combi en 2020 revient donc à affirmer qu'on est une femme d'action, oui, mais on peut allier le style à la fonction. Puisqu'il s'agit d'une pièce forte en soi, l'enjeu consiste à jouer sur les accessoires pour la détourner de son registre utilitaire d'origine. La façon la plus simple reste le choix des chaussures : roulotter les jambes de sa combi sur une paire d'escarpins ou de nu-pieds évitera qu'on vous confonde avec le plombier ou un pilote en permission. En haut, vous pouvez la porter entrouverte sur votre décolleté nu, ou un caraco bordé de dentelle, et pourquoi pas une accumulation de médaillons. Pour la féminiser davantage, vous pouvez même retrousser les manches sur quelques bracelets.

Jouer sur les superpositions

Vous pouvez également jouer sur les effets de superpositions afin de créer davantage de contrastes de matières, de couleurs, et de motifs. À porter par exemple sous une combinaison unis ou aux motifs sobres, un haut avec d'autres motifs dans un même camaïeu de couleurs ou qui tranche complètement. Pour réussir un mix'n'match de motifs sans risques, dites-vous que la plupart des motifs géométriques vont bien entre eux, et qu'il vaut mieux que leur échelle soit similaire, plutôt que d'avoir un imprimé miniature sur la combi et géant sur votre top. Dans le doute, une marinière est toujours une bonne idée, demandez à Jean-Paul Gaultier.

La traiter comme un pantalon taille haute

Vous pouvez aussi jouer la superposition d'encolures en portant une chemise à col Claudine, une blouse victorienne, ou encore un fin col roulé sous une combi pour vous réchauffer en période de mi-saison. Autant de combines possibles également avec une veste par-dessus. Pour un layering réussi et éviter de noyer votre silhouette, pensez à laisser dépasser une couche de chaque vêtement au niveau des manches afin de faire un subtil rappel qui rendra l'ensemble davantage lisible.

Enfin, ce n'est pas parce qu'une combi peut habiller le haut et le bas d'un coup que vous ne pouvez pas la traiter comme un pantalon. Il vous suffit d'en nouer les manches autour de la taille comme vous pourriez le faire avec n'importe quel pull ou sweat afin de créer une toute autre dégaine. Bref, 1 combinaison = une infinité de possibilités.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.