5 règles d'or pour choisir la paire de bottines idéales

Chargement en cours
Pour trouver la paire de bottines idéales, référez-vous à votre morphologie.
Pour trouver la paire de bottines idéales, référez-vous à votre morphologie.
1/2
© Adobe Stock, Kaspars Grinvalds

L'automne est là, et la mode ne s'en plaint pas. Si l'arrivée du froid est une pensée peu chaleureuse, c'est aussi une bonne excuse pour faire le plein d'habits chauds et duveteux, mais aussi de bottines, véritables essentielles du dressing. Voici 5 règles d'or à suivre pour trouver la paire qu'il vous faut.

Renseignez vous sur les différents styles

Commençons par le commencement. Vous voyez ces petites bottes arpenter les trottoirs depuis déjà un bon nombre d'années, mais connaissez-vous les quatre grandes familles de cette chaussure ? En plus de vous donner des inspirations de style, les différents types de bottines ne flattent pas toutes les morphologies de la même façon. Bon à savoir.

La chelsea boot : il s'agit sûrement de la plus populaire, et de la plus classique. Modulable à souhait, elle s'adapte aussi bien dans un vestiaire féminin que masculin. Modèle plat, elle possède généralement un bout rond et deux zones élastiques au niveau de la cheville.

La bottine à talon : Élégante, la bottine à talons se décline en deux versions. Façon stilettos d'abord, où le talon est relativement fin, et façon plateforme où le talon est plus épais, généralement carré ou rond.

La bottine motarde : Plus large que ses congénères, la bottine motarde est aussi la plus roots dans l'âme. Bout rond, semelle épaisse et boucles latérales, c'est la plus caractérielle des low boots.

La western boot : Talon incurvé et bout pointu, la western boot se présente comme une version plus affinée et plus basse de la fameuse santiag.

Si vous avez des chevilles larges : misez sur les détails

Sous ses airs innocents, la bottine peut s'avérer délicate à porter pour certaines morphologies, c'est le cas notamment de celles qui possèdent des chevilles larges. En effet, sa coupe a tendance à mettre en exergue cette zone de la jambe, au grand dam de certaines. Pour parer cette déconvenue, préférez un modèle avec des détails, comme des brides latérales ou une boucle en métal, qui viendront détourner l'attention. Les modèles fins avec un bout pointu, comme la western boot, sont également une valeur sûre puisqu'ils allongent le bas de la jambe au lieu de l'élargir.

Si vous êtes petite : prenez de la hauteur

Le conseil coule de sens, mais certaines commettent tout de même l'erreur. La bottine plate à tendance à tasser la silhouette, alors privilégiez un modèle à talons pour allonger la jambe. Si vous n'êtes pas friande des chaussures vertigineuses, vous pouvez toujours opter pour un compromis avec un petit talon large façon 60's, qui vous donnera de la hauteur sans vous déséquilibrer pour autant.

Si vous avez des chevilles fines : restez classique

Vous possédez de frêles et délicates chevilles ? Félicitations, la chelsea boot est faite pour vous. "Rester classique" n'est bien entendu pas une obligation, mais plutôt une suggestion, puisque vous possédez la rare morphologie qui permet de sublimer la bottine plate sans effort. En d'autres termes, pas de restrictions vous concernant !

Si vous avez des pieds larges : donnez de la souplesse

Préférez les modèles en cuir souple et à bout rond qui ne se transformeront pas en outil de torture pour vos pieds à la fin de la journée. En somme, le confort est de mise ! Misez sur des modèles larges comme les bottines de motarde ou les talons à bout carré qui laissent les pieds respirer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.