Décès de Thierry Mugler : 3 choses à retenir du célèbre couturier français

Décès de Thierry Mugler : 3 choses à retenir du célèbre couturier français
Thierry Mugler aux côtés de l'actrice Eva Mendes lors de la campagne Angel by Thierry Mugler au IAC Building à New York, le 23 juin 2011.

Le créateur français Thierry Mugler est décédé dimanche 23 janvier 2022 à 73 ans, de "mort naturelle", comme l'a annoncé son agent à l'AFP. Une terrible perte pour le monde de la mode, le styliste ayant encore plein de projets en tête et devant en révéler certains cette semaine. Retour en trois points sur sa carrière.

Un style facilement reconnaissable

C'est en 1974 que Thierry Mugler a créé la société portant son nom. Dès lors, il s'est fait remarquer pour ses créations hyperféminines, rendant leurs porteuses indéniablement sexy, modernes et actives. Avec Thierry Mugler, les décolletés se font plongeants, les tailles sont affinées, les épaules accentuées... Tantôt proche de Marilyn Monroe, tantôt d'un robot futuriste, la femme Mugler s'assume, choque parfois, mais ne laisse personne indifférent.

Des défilés sous forme de spectacles

Dès le départ, Thierry Mugler a fait de ses défilés de véritables shows. En 1984, pour le dixième anniversaire de sa maison, il avait même organisé une représentation au Zénith de Paris devant 6000 personnes. Il savait s'entourer des mannequins les plus plébiscités du moment et avait conquis de nombreuses stars, notamment Kim Kardashian.

Un véritable touche-à-tout

C'est également à Thierry Mugler que l'on doit le parfum Angel, devenu un classique (et dont Eva Mendes a été l'égérie). Le styliste s'adonnait aussi à la photographie, à la création de costumes de spectacles et à la mise en scène. En 2013, il a entamé une reconversion. Quittant le monde de la mode, il a produit avec succès des spectacles de music-hall : Mugler Follies à Paris et The Wyld à Berlin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.