Adèle Exarchopoulos répond aux critiques qui jugent son look "vulgaire"

Adèle Exarchopoulos répond aux critiques qui jugent son look "vulgaire"
Adèle Exarchopoulos lors du déjeuner des nominés aux César à Paris, le 6 février 2022.

Acclamée par le monde du cinéma, Adèle Exarchopoulos semble avoir plus de mal à convaincre celui de la mode. Dans une nouvelle interview avec Marie Claire, publiée le 3 février 2022, l'actrice dit ainsi avoir essuyé de nombreuses critiques sur son look vestimentaire.

À 28 ans, Adèle Exarchopoulos est l'une des actrices les plus acclamées du cinéma français grâce à ses prestations dans "La vie d'Adèle", "Sibyl" ou encore "Mandibules", film pour lequel elle est actuellement nominée pour un césar de la meilleure actrice dans un second rôle. Comme dans ses films, l'actrice confie également accorder une importance particulière à son style vestimentaire, avec des goûts bien à elle.

"La vulgarité c'est se trahir soi-même"

"Je suis très nineties-2000. J'adore tout de ces années-là : les baggies, les bandanas, les petites lunettes de soleil à la Paris Hilton, les colliers de bonbons..." a déclaré l'actrice à Marie Claire. Un style qu'elle décrit tour à tour comme "mi-street mi-girly" et "un peu masculin et sensuel" mais qui visiblement semble ne pas plaire à tout le monde. En effet, la comédienne raconte avoir subi des critiques sur son look : "Un jour, on m'a quand même posé une question vexante (mais intéressante aussi) : 'Tu ne trouves pas que parfois, tu peux être un peu vulgaire ?'"

Une remarque qui semble avoir un peu interloqué la jeune maman : "J'ai peut-être fait cinq cent mille faux pas vestimentaires, je ne suis pas la fille la plus conventionnelle, j'ai fait des films qui divisent, mais mince, vulgaire, c'est ça qu'on voit de moi ?" Toutefois, la jeune femme sait comment remettre les pendules à l'heure tout en réaffirmant ses goût et son style. "La vulgarité, c'est se trahir soi-même en voulant plaire aux autres et ça, ça ne m'arrivera jamais", déclare-t-elle. Au moins comme ça, c'est clair.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.