Le maillot des Bleus vendu 140 euros coûte en réalité 3 euros à produire

Le maillot des Bleus vendu 140 euros coûte en réalité 3 euros à produire
Paul Pogba sur la pelouse du stade Loujniki après la victoire des Bleus en finale du Mondial, le 15 juillet 2018.

Selon une enquête du Journal du Dimanche, le nouveau maillot des Bleus, orné de deux étoiles et qui sera vendu 140 euros, ne coûterait que trois euros à la production (toutes taxes incluses).

En remportant ce Mondial 2018, les Bleus ont réussi l'exploit d'accrocher, 20 ans plus tard, une seconde étoile sur le maillot de l'équipe de France. Bien que l'euphorie de la victoire soit toujours là, on ne peut s'empêcher de questionner le prix annoncé de ce nouveau maillot : 140 euros. Ce dernier, fabriqué en Thaïlande, coûterait en réalité près de 3 euros à confectionner et à transporter selon une enquête du Journal du Dimanche publiée le 22 juillet 2018.

La loi du silence

Depuis la victoire de l'équipe de France, Nike, l'équipementier des Bleus, a lancé la production des tuniques dans 30 usines thaïlandaises gérées par des sous-traitants, Nanyang ­Garment Co et Nice ­Apparel, pour éviter toutes "éventuelles attaques sur le non-respect des conditions de travail", comme le précise le JDD. Et cela fonctionne puisque sur place, les ouvriers ne disent pas un mot et le siège non plus. Interrogé par l'hebdomadaire, un représentant de Nike à Bangkok s'est contenté d'un simple "nous n'avons aucune obligation de vous répondre".

Où vont les 137 euros ?

Quand on connaît le prix de production et le prix de vente, on pourrait imaginer que Nike s'apprête à s'en mettre plein les poches avec les bénéfices de la vente du nouveau maillot des Bleus mais pas tout à fait. La marge de l'équipementier serait seulement de 16%. Le reste est absorbé par le circuit de distribution.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.