Shampoing sec et sèche-cheveux : est-ce vraiment une bonne idée ?

Shampoing sec et sèche-cheveux : est-ce vraiment une bonne idée ?
Le combo sèche-cheveux et shampoing sec se révèle en fait pertinent.

Au quotidien, le shampoing sec est un allié de choix. Seulement, cet outil de dépannage doit être manipulé avec les bonnes précautions. Le sèche-cheveux est-il donc le bienvenu ? On vous apporte une réponse.

Quand le temps manque, le shampoing sec s'érige en fidèle ami. Appliqué sur la chevelure, il est rapidement efficace et choie les cheveux pour un temps. Toutefois, il est important d'adopter quelques gestes clés pour parfaire son application. Brosse, lisseur, sèche-cheveux... Quels instruments doivent être mis à profit ?

Le sèche-cheveux change la donne

Bien que le shampoing sec dépanne fréquemment, il reste désavantageux en un point : les particules blanches apparentes qu'il laisse sur les mèches. Par chance, il existe quelques solutions pour les faire disparaître. Tout d'abord, prenez le soin de laisser le produit reposer quelques minutes avant de manipuler vos cheveux. Après quoi, emparez-vous de votre brosse, puis de votre sèche-cheveux. Quel rôle joue-t-il ? L'appareil aura tout simplement le pouvoir de capturer ces fameuses particules peu esthétiques. Halte, cela dit ! La chaleur n'est pas la bienvenue. Réglez donc votre appareil sur le mode froid (ou à la plus basse température si vous ne disposez pas de cette fonctionnalité). Aussi, optez pour la puissance la plus vive pour davantage d'efficacité. Résultat : vos cheveux seront véritablement "lavés à sec".

Bien sûr, l'utilisation du shampoing sec doit rester limitée. Il n'est pas du tout recommandé de l'utiliser à foison et surtout, il ne doit pas remplacer les gammes classiques sous format liquide.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.