Quand Mariah Carey et Meghan Markle parlent cheveux texturés

Quand Mariah Carey et Meghan Markle parlent cheveux texturés
Meghan Markle aux Invictus Games Dusseldorf 2023 One Year to Go à Düsseldorf, le 6 septembre 2022.

Dans le deuxième épisode du podcast Archetypes, Mariah Carey était l'invitée de Meghan Markle. Toutes deux métisses et fruits des unions de parents aux origines variées, elles se sont livrées sur leurs mésaventures capillaires et le manque de connaissance sur leur type de cheveux.

La représentation des personnes qui nous ressemblent dans les médias est importante. Dans son adolescence, la mère d'Archie a expliqué ne jamais avoir été "une beauté conventionnelle". À cette période, Meghan Markle a aussi ressenti le manque de représentation des femmes noires et métisses. Dans son podcast - dévoilé sur Spotify depuis le 24 août 2022 -, la femme du Prince Harry est donc revenue sur l'impact qu'a eu Mariah Carey avec ses premiers souvenirs du clip du titre Dreamlover. "Je me souviens parfaitement de tes cheveux bouclés", a lancé la duchesse de Sussex. Ce à quoi la chanteuse a répondu : "Voilà le problème : ils ne savaient pas comment me coiffer, parce que si c'était un coiffeur blanc qui n'avait jamais eu affaire à des cheveux texturés, il aurait eu tendance à faire quelque chose de différent."

"Personne ne savait comment me coiffer"

Issue de l'union entre un père d'origine afro-américaine et vénézuélienne et d'une mère d'origine irlandaise, Mariah Carey a expliqué que ses proches ne savaient pas comment manier ses cheveux. "Dans ma famille, personne ne savait comment me coiffer lorsque j'étais petite fille", a avoué cette dernière. Pour Meghan Markle, l'expérience a été similaire. La duchesse a ensuite raconté la fois où sa grand-mère maternelle lui a fait des tresses. "Elle m'a dit 'accroche-toi au lavabo' et j'ai agrippé mes petites mains des deux côtés. Il n'y avait pas de geste tendre, parce qu'elle prenait la brosse, brossait, brossait et attachait", a-t-elle confié.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.