La Nasa se lance dans une étude sur le vieillissement de la peau dans l'espace

La Nasa se lance dans une étude sur le vieillissement de la peau dans l'espace
Une expérience sur la peau a actuellement lieu dans l'espace.

Dans la Station Spatiale Internationale, une expérience est actuellement menée afin d'étudier les effets de la microgravité sur la peau. Celle-ci permettra de guider les futures innovations concernant le vieillissement cutané.

Dans un communiqué publié le 15 février 2022, PCA Skin, une marque du groupe Colgate-Palmolive, a annoncé qu'elle s'était associée à la Nasa et à l'ISS National Lab pour étudier la santé de la peau dans l'espace. Profitant d'une mission de ravitaillement menée par l'entreprise Northrop Grumman, elle a fait expédier des échantillons de peau vers l'ISS. D'autres échantillons provenant des mêmes individus sont restés sur Terre. Ainsi, la marque pourra ensuite les comparer et étudier l'influence de l'environnement sur l'épiderme.

L'espace aminci et assèche la peau

Les voyages dans l'espace ne sont pas sans conséquences sur la peau des astronautes. "Les astronautes dans l'espace connaissent une peau amincie et sèche qui est sensible aux coupures. Bien que ces changements soient comparables à ceux observés au cours du processus de vieillissement normal sur Terre, il semble qu'elles soient accélérées en microgravité", a ainsi expliqué Lia Arvanitidou de chez Colgate-Palmolive. L'expérience leur permettra "de recueillir de nouvelles données sur les biomarqueurs de la santé de la peau à l'origine de ces changements, des données qui seront disponibles plus rapidement qu'elles ne le seraient sur Terre". À plus long terme, elle permettra, en fonction des résultats obtenus, de créer des cosmétiques plus efficaces en matière de santé de la peau.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.