Graisse à traire : pourquoi est-elle décriée ?

Graisse à traire : pourquoi est-elle décriée ?
Bronzer avec de la graisse à traire est un risque pour la peau.

La graisse à traire a été pendant des années le produit que tout le monde s'arrachait pour un bronzage en un rien de temps. Toujours présente dans les rayons, elle n'est pourtant pas sans risque pour la peau !

Autrefois utilisée par les agriculteurs pour faciliter la traite des vaches et empêcher l'apparition des gerçures sur les tétines, la graisse à traire est devenue dans les années 1970, l'huile incontournable pour bronzer. En effet, cette vaseline compacte promet l'apparition d'un hâle rapide à moindre prix. Composée de paraffine, d'huiles végétales et de monoï, elle est malheureusement un danger pour la peau qui a besoin d'être protégée d'un indice UV.

Bien préparer sa peau est la clé d'un bronzage sans risques

S'exposer au soleil avec seulement de la graisse à traire peut avoir de graves conséquences pour la peau et votre santé. L'application de cette huile va amplifier les effets néfastes du soleil et ainsi vous retrouver avec des brûlures, des cloques, des taches brunes, un vieillissement cutané prématuré, des rides profondes ou pire, un mélanome ou cancer de la peau. Vous l'aurez compris, il est préférable de se passer d'un bronzage rapide et de préférer une haute protection. De plus, se protéger la peau avec un indice UV n'a jamais empêché de bronzer. L'art d'une jolie peau réside dans sa préparation : gommage/hydratation/compléments alimentaires, mais aussi dans le choix du SPF qui doit être adapté au phototype de peau, et en respectant les règles de bon usage du soleil.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.