Fashion histoire : comment les femmes se sont emparées des épaulettes ?

Fashion histoire : comment les femmes se sont emparées des épaulettes ?
Jusqu'à présent, le blazer à épaulettes s'impose comme un incontournable de la garde-robe féminine.

Les épaulettes ont longtemps été omniprésentes dans le vestiaire masculin. Puis, avec le temps, les dames ont elles aussi pris possession de cet élément fatidique. Curieux ? On vous de quelle manière les épaulettes sont devenues incontournables pour ces mesdames.

L'histoire des épaulettes

Pour rappel, les épaulettes permettent - par le biais de matière telles que le coton ou le cuir - de structurer et rehausser les vêtements au niveau des épaules. Leur histoire remonte à un bon bout de temps... Les samouraïs les arboraient déjà avec le kamishimo au XIIe siècle. Au sein même des armures conçues au Moyen Âge, l'épaulette - aussi appelée épaulière - renvoyait à la plaque de métal vouée à protéger l'épaule des coups de lames. D'ailleurs, l'épaulette s'érige finalement comme l'amie de moult types d'uniformes. Que ce soit lors de la guerre de Trente Ans ou pendant les Première et Seconde Guerres mondiales, les pattes de tissu ou les épaulettes sont bel et bien incluses aux uniformes. C'est d'ailleurs dans le cadre de la Seconde Guerre mondiale que les femmes en prennent possession.

L'intégration au vestiaire féminin

Dès les années 1930, la créatrice italienne et avant-gardiste Elsa Schiaparelli misait déjà sur les épaulettes. Puis, c'est pendant la Seconde Guerre mondiale que les femmes mettent concrètement la main sur elles. Pourquoi ? Parce que ces dernières remplacent désormais les hommes au sein des usines. Ainsi, leurs tenues sont inspirées des ensembles militaires portées par ceux partis au front. Dès lors, les épaulettes deviennent monnaie courante au sein du vestiaire féminin. Seulement voilà, une fois que la guerre prend fin, les femmes leur tournent le dos pour valoriser des pièces mettant à nouveau l'accent sur leur féminité.

Par chance, les épaulettes n'ont pas dit leur dernier mot ! À partir des années 1980, les modes appréciées dans les années 1940 reviennent sur le devant de la scène : oui, la mode est un éternel recommencement ! Dans les défilés de mode, les épaulettes démesurées sont à nouveau de mise chez Thierry Mugler ou encore sur les incontournables vestes signées Yves Saint Laurent. Jusqu'à nos jours, le fameux blazer à épaulettes est encore et toujours prisé par les modeuses les plus pointues. Mais comment l'adopter ?

Les porter sans faute aujourd'hui

Malheureusement, le blazer muni d'épaulettes n'est pas recommandé à toutes les morphologies. Naturellement, les femmes arborant une silhouette en V doivent rester prudentes avec cette pièce. Afin d'équilibrer l'ensemble, il est bon pour elles de miser sur une jupe bouffante, par exemple. À l'inverse, les silhouette en A, notamment, gagnent à l'adopter.

Plus généralement, cette pièce sort du lot quand elle est portée oversize. N'hésitez donc pas à la chercher en boutiques de prêt-à-porter ou sur le marché de la seconde main qui regorge de pépites vintage à couper le souffle. Polyvalent, le blazer à épaulettes peut tout à fait se prêter à des looks décontractés (marié à des dad shoes, un short en jean déchiré et un débardeur blanc), mais aussi à des ensembles habillés (associé à une longue robe en soie, une paire d'escarpins et un mini-sac pour un beau jeu de volumes). Hier comme aujourd'hui, il est donc bel et bien judicieux de compter sur les épaulettes !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.