Doudoune : pourquoi peut-elle se révéler aussi mode que pratique ?

Chargement en cours
S'émanciper de la doudoune noire s'avère être un pari payant.
S'émanciper de la doudoune noire s'avère être un pari payant.
1/2
© Adobe Stock, dmitri_gromov

Bien qu'elle soit aujourd'hui considérée comme un must-have, la doudoune a longtemps été boudée. Jugée trop imposante et trop décontractée, cette pièce - qui a l'avantage de nous réchauffer avec confort - a souvent été écartée au profit de manteaux plus structurés. Désormais, ces idées reçues sont mises au placard ! Particulièrement en ce début 2022, la doudoune s'érige plus que jamais tel un incontournable de la garde-robe.

La longue doudoune qui met tout le monde d'accord

Au fil du temps, si la doudoune a réussi à être considérée comme une pièce habillée, c'est avant tout grâce aux modèles longs. En effet, ces pépites coupées aux chevilles et matelassées envahissent à présent toutes les collections de prêt-à-porter, hissant la doudoune à un tout autre niveau. Plus question de la cantonner à une patte décontractée voire sportwear. Non, elle obtient bel et bien ses lettres de noblesse, devenant éligible à des tenues chic.

Aujourd'hui, la doudoune longue peut tout à fait être portée au bureau par-dessus un tailleur pantalon par exemple. Dans la veine du layering, rien n'empêche non plus de la glisser au sein de compositions comprenant plusieurs couches. Sous une doudoune, il est ainsi possible de juxtaposer un tee-shirt et un blazer, avec une jupe et des cuissardes. Le champ des possibles est on ne peut plus large ! D'ailleurs, vous pouvez aussi conserver l'essence décontractée de la doudoune - même en version longue - par le biais d'ensembles plus casual. Le combo maille, jean bootcut et dad shoes pourra alors devenir un allié.

Et si on s'émancipait du noir ?

Lorsqu'il est question de porter la doudoune au sein d'outfits se voulant habillés, le noir se présente naturellement comme la première option. Seulement, nombreuses sont les doudounes colorées qui attirent actuellement l'attention. En effet, bon nombre d'enseignes telles que Sandro, Mes Demoiselles ou Vanessa Bruno proposent des pépites aux coloris kaki, beige voire imprimées. N'ayez donc crainte d'oser les motifs ou la couleur si la pièce en vaut la chandelle. Tie & dye ou graphique : certains designs sortent bel et bien du lot pour le meilleur.

Soyez prudente cela dit ! En raison de l'envergure de ces pièces, le piège du too much est susceptible de s'abattre. Bombée et matelassée, la doudoune en impose d'emblée ; imprimée ou colorée, elle occupe donc davantage de place. Pour ne pas vous laisser submerger, privilégiez alors des tenues plus sobres pour la mettre en valeur sans la desservir.

La capuche a-t-elle encore son mot à dire ?

Canada Goose ou encore Sud Express ont particulièrement popularisé les doudounes aux capuches ornées d'une dense fourrure. Toutefois, ce parti-pris ne fait pas totalement l'unanimité. D'ailleurs, les modèles omniprésents en boutiques aujourd'hui sont généralement exemptés de capuches ou ces dernières n'arborent plus de fourrure. Établissons cependant qu'il n'y a pas de mauvaises options : selon les cas de figure, il est juste important d'adapter le reste de la tenue au mieux.

Dans le cas où vous affichez bel et bien une fourrure très garnie, n'hésitez pas à la considérer comme un accessoire en soi. Essayez ainsi d'avoir la main plus légère sur les boucles d'oreilles notamment. Si la doudoune ne comprend pas de capuche, elle est donc coupée avec un col montant, ras ou échancré. Là encore, les autres pièces doivent judicieusement s'accorder : un col roulé peut fièrement se dégager d'un col ras par exemple. Doudoune longue, colorée, avec ou sans fourrure... Comment adopterez-vous la tendance de l'hiver ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.