Premières chaleurs : comment éviter les sécheresses cutanées ?

Chargement en cours
Chaque année, 10% des femmes seraient concernées par la lucite estivale.
Chaque année, 10% des femmes seraient concernées par la lucite estivale.
1/2
© Adobe Stock, kei907

S'il permet de booster la production de vitamine D, le soleil peut aussi être responsable de désagréments cutanés. Ainsi, démangeaisons, picotements et boutons peuvent s'inviter quelques heures après l'exposition. Voici une poignée de conseils pour éviter les sécheresses cutanées.

Zoom sur les allergies au soleil

Si elles sont pour la plupart bénignes, elles toucheraient 10% des femmes chaque année. Aussi appelées lucite estivale bénigne, lucite polymorphe ou urticaire, ces réactions allergiques peuvent toucher le décolleté, les épaules, le cou, les bras et les jambes. Cependant, elles ne s'invitent que rarement le visage. De quelques heures à plusieurs jours après les premières expositions, la peau réagit aux rayons UVA du soleil en provoquant petits boutons, plaques rouges et quelquefois des papules similaires à des piqûures d'ortie. La raison de ces éruptions ? Certaines zones du corps n'étant pas habituées au soleil à l'instar des bras ou du décolleté, elles réagissent à leur manière. Pour éviter ces sécheresses cutanées, il existe quelques astuces à suivre.

Se protéger avec une crème solaire

C'est bien connu, le soleil peut provoquer des coups de soleil mais aussi d'autres pathologies comme la lucite évoquée plus haut. Le meilleur réflexe pour l'éviter est sans aucun doute l'application d'une protection solaire redoutable contre les UVB et les UVA à indice 50 sans parfum et ce, quels que soient le phototype et l'âge. Il est important de renouveler l'application toutes les heures, même par temps nuageux.

Limiter l'exposition

Oui le soleil est bon pour le moral mais mieux vaut l'apprécier par petites touches ! Pour ce faire, commencez par des expositions de courte durée, une à deux heures les premiers jours par exemple, pour ne pas brusquer la peau qui n'a pas été exposée durant des mois. Fuyez aussi les bains de soleil entre 12 et 16h, les UV étant particulièrement dangereux à ce moment-là.

Prendre des compléments alimentaires

Pour préparer la peau à une exposition et la renforcer, notamment pour les peaux les plus sensibles, de nombreux compléments alimentaires formulés à partir de bêtacarotène, cette substance présente à l'état naturel dans certains fruits et légumes, sont proposés sur le marché. Le bon réflexe ? Les intégrer au moins un mois avant les premières expositions. À noter que la vitamine D peut aussi être une solution en cas de propension à développer des allergies solaires .

Hydrater sa peau

Qui dit sécheresses cutanées dit aussi déshydratation ! Veillez à vous hydrater de l'extérieur au quotidien avec le produit de votre choix et avec la texture qui vous convient le mieux (crème, huile, gel, beurre, baume). Pensez aussi à boire de l'eau afin de conserver un niveau d'hydratation optimal en ingérant au moins 1,5l d'eau par jour si vous le pouvez.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.