Eau, gouttes, brumes : ces nouvelles textures autobronzantes

Chargement en cours
Les nouveaux autobronzants proposent des textures fluides et légères.
Les nouveaux autobronzants proposent des textures fluides et légères.
1/2
© Adobe Stock, Trendsetter Images

Idéal pour arborer un teint doré en été, l'autobronzant connaît un franc succès. S'il y a encore quelques années, les craintes quant à son utilisation et ses résultats allaient bon train, aujourd'hui, nouvelles formulations oblige, le produit fait (presque) l'unanimité. Zoom sur ces nouveaux soins bronzants.

L'autobronzant, un ami qui ne vous voulait pas que du bien

Avant, les autobronzants étaient pointés du doigt. Traces disgracieuses, bronzage orange, odeurs désagréables ou textures poisseuses... nombreux sont ceux qui préféraient conserver leur teint blafard que de s'aventurer à appliquer un produit dont les résultats n'étaient pas garantis ! Mais ça, c'était avant. En 2021, les marques rivalisent d'ingéniosité pour développer de nouvelles formules garanties zéro contrainte et 100% efficacité adaptées à tous les types de peaux et carnations. Leur petit plus ? Des produits-soins qui viennent renforcer l'hydratation de la peau pour la cajoler comme il se doit. De quoi bronzer sans se préoccuper des UV !

Lumière sur les nouvelles textures autobronzantes

Si les autobronzants peuvent se targuer de colorer la peau sans exposition au soleil, c'est parce que ces derniers sont formulés à partir d'un ingrédient bien particulier : la DHA ou dihydroxyacétone. Késako ? Il s'agit d'un dérivé de sucre qui, au contact de la peau, s'oxyde et dore l'épiderme au bout de quelques heures. Cette molécule était, il y a quelques années, incorporée à des crèmes épaisses et bien souvent collantes, ce qui freinait considérablement l'application. Aujourd'hui, aidés par des actifs émollients, les autobronzants sont fluides, fondants et ultra légers. Résultat ? L'application est facilitée et les effets escomptés sont au rendez-vous. Parmi les textures phares, on retrouve :

Les gouttes : pratiques à souhait pour un effet bonne mine assuré, ces dernières souvent présentées dans un flacon muni d'une pipette, sont à ajouter à la crème hydratante pour une application sur le visage et le cou. Le principe ? Plus il y a de gouttes, plus le bronzage est intense. Idéal donc pour contrôler la teinte.

Les textures fluides : crèmes, laits, lotions, eau ou encore gelées, les textures légères présentent un avantage de taille pour la peau : elles proposent un bronzage progressif et une hydratation. Au casting ? Des actifs nourrissants à l'instar de la glycérine ou de l'huile d'argan.

Les brumes : pour une application en deux temps trois mouvements et une sensation de fraîcheur, le spray autobronzant est un allié de choix. Il n'a pas son pareil pour faciliter l'utilisation de l'autobronzant. Quelques pschitt sur le visage et le corps et le tour est joué.

Comment obtenir de bons résultats ?

Envie de mettre toutes les chances de votre côté afin d'obtenir un bronzage uniforme et naturel ? Pensez tout d'abord à exfolier votre peau la veille de l'application et à bien l'hydrater. En effet, cela permettra d'éliminer les cellules mortes qui peuvent altérer l'uniformité du résultat et la tenue. Ensuite, focalisez-vous d'abord sur la zone T pour le visage et estompez soigneusement vers l'extérieur. Pour le corps, partez toujours du bas vers le haut en faisant des mouvements circulaires. Enfin, si vous souhaitez un résultat intense, n'hésitez pas à réitérer le lendemain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.