Digital Aging : comment prévenir les effets de la lumière bleue sur la peau ?

Chargement en cours
Chaque jour, vous exposez votre peau à la lumière en regardant la télévision ou en consultant votre smartphone.
Chaque jour, vous exposez votre peau à la lumière en regardant la télévision ou en consultant votre smartphone.
1/2
© Adobe Stock, Paolese

Depuis quelques années, les études se multiplient quant aux effets de la lumière bleue sur l'épiderme. Vieillissement prématuré, taches, peau ternie... Passer quotidiennement du temps face aux écrans causerait moult maux. Mais comment s'en protéger ?

Lumière bleue : quels impacts sur la santé cutanée ?

Lorsque vous scrollez sur les réseaux sociaux, regardez une bonne série ou consultez vos mails, vous entretenez une exposition prolongée face aux écrans. Ces derniers émettent en fait de la lumière bleue artificielle, semblable à la lumière bleue naturelle émise par le soleil. Seulement, plusieurs études indiquent que toutes deux nuiraient à la peau. Sur le long terme, en plus d'endommager la rétine et de peser sur votre moral, le temps passé face aux écrans accélérerait le vieillissement de votre peau. Interrogée à ce sujet en 2018 par Top Santé, la dermatologue Marie-Estelle Roux affirmait : "Oui, la lumière bleue est impliquée dans le vieillissement cutané. Il est bien connu que les ultra-violets sont la première cause du vieillissement de la peau." De plus, son influence sur la pigmentation (apparition de taches) et la réduction de la production de collagène et d'élastine sont également évoquées par la spécialiste.

Avec le temps, de nouvelles études ont toutefois nuancé l'impact de la lumière bleue artificielle sur le derme. Si ses effets ne sont pas réfutés, ils sont toutefois jugés minimes par rapport à ceux provoqués par la lumière bleue naturelle. Au quotidien, il reste tout de même bon de protéger sa peau face à ce type d'exposition. Pour ce faire, voici quelques pistes.

Les traitements naturels : des repas aux soins maison

Avant même d'évoquer des soins à appliquer sur votre peau, sachez que vos premières armes pour lutter contre les effets de la lumière bleue se trouvent au creux de vos assiettes. Les vitamines A (présente dans la pêche ou l'abricot), C (contenu dans le kiwi ou le brocoli) et E (enrichissant les sardines ou les amandes) sont effectivement prisées pour ralentir le vieillissement de la peau. Vous gagnerez donc à les inclure dans votre régime alimentaire.

Côté soins naturels, tournez-vous vers des actifs végétaux tels que le sang du dragon. Cette plante riche en vitamines C et E aide à instaurer un bouclier de protection face à la lumière bleue. En dénichant une fiole vendue sur le marché, n'hésitez pas à en glisser quelques gouttes dans votre crème de jour ou votre masque hebdomadaire par exemple. De même, l'extrait de noix est un autre élément naturel très efficace pour se protéger de la lumière bleue puisqu'il préserve judicieusement la membrane cellulaire.

Qu'en est-il du marché des cosmétiques ?

Bien sûr, le marché des cosmétiques regorge de produits spécialement conçus pour protéger la peau de la lumière bleue. Brumes, masques, soins solaires... Les enseignes les déclinent sous toutes les formes. Leurs avantages ? Limiter l'apparition des taches sur la peau et prévenir le vieillissement cutané. Parmi les soins protecteurs à privilégier, tournez vous avant tout vers un écran solaire minéral (de préférence à base de dioxyde de zinc ou dioxyde de titane), sans oublier le fond de teint qui s'avère pour former une barrière.

Pour finir, si vous souhaitez attaquer le problème à sa source, notez qu'il existe des logiciels gratuits destinés à jalonner la luminosité de vos écrans. Ainsi, la lumière bleue est affaiblie d'emblée et votre peau vous dit merci !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.