Cryothérapie capillaire : quels sont les avantages de cette méthode en vogue ?

Cryothérapie capillaire : quels sont les avantages de cette méthode en vogue ?
Pour mener une cryothérapie capillaire, la température de l'appareil peut atteindre les -16°.

Sèche-cheveux, fer à lisser, boucleur... Au quotidien, les cheveux sont tristement exposés à la chaleur. La cryothérapie capillaire, elle, a l'avantage d'être basée sur un traitement à froid. On vous explique tout.

La cryothérapie capillaire, quézaco ?

Depuis quelque temps, la cryothérapie capillaire regagne en popularité. Pourquoi cet intérêt renouvelé ? Tout simplement parce que cette méthode a l'avantage majeur de traiter le cheveu sans employer la chaleur. En effet, le principal outil utilisé n'est autre qu'un fer à lisser froid, pouvant être réglé jusqu'à -16°. De cette manière, les cheveux ne sont pas fragilisés ou cassés comme ils peuvent l'être avec l'usage fréquent d'appareils à chaleur. Mais comment se déroule donc une session de cryothérapie capillaire ?

Quelles sont les méthodes employées ?

C'est bel et bien à l'aide d'un fer à lisser muni de deux plaques glacées qu'est mené le processus. Le résultat ? Un lissage parfait et, qui plus est, exempté des méfaits de la chaleur ! Pour ce faire, il existe deux types d'appareils : un à brancher, qui fonctionne par le biais de l'électricité, et l'autre, sans fil, qu'il suffit de placer dans le congélateur au moins 2 heures avant utilisation. Bien sûr, quelques étapes viennent parfaire le tout. N'hésitez donc pas à procéder à un soin composé de collagène ou d'acide hyaluronique, qui pénétreront aisément dans la fibre capillaire grâce au froid, afin de faire des merveilles sur vos cheveux.

Les avantages ? Les inconvénients ?

L'avantage n°1 de la méthode ? En employant la cryothérapie capillaire, les écailles ne sont plus agressées mais sont refermées. En opposition à la chaleur, la fibre du cheveu n'est donc plus desséchée : justement, l'hydratation est conservée et la chevelure ressort brillante et douce. Aussi, cette méthode ne requiert pas un laps de temps conséquent, ce qui est très avantageux dans la vie quotidienne. De surcroît, la cryothérapie capillaire a un effet protecteur. Les cheveux sont protégés des agressions extérieures tels que la pollution, mais aussi de l'usure et de la casse pendant 4 à 7 semaines. La bonne nouvelle ultime ? Tous les types de cheveux sont compatibles !

Évidemment, tout n'est pas tout beau tout rose... La cryothérapie capillaire a un inconvénient : il est préférable de la réaliser en salon de coiffure. En soi, rien ne vous empêche de pratiquer la technique par vos propres moyens chez vous. Toutefois, les appareils démocratisés sur le marché atteignent rarement les températures négatives proposées par les professionnels. En effet, les machines à prix raisonnables vendues pour tout un chacun coûtent en moyenne une centaine d'euros, tandis qu'il faut élargir le budget jusqu'à 500 euros pour un outil de pro.

Ainsi, si vous souhaitez ponctuellement choyer vos cheveux par ce biais, notez que les prix varient entre une vingtaine et une cinquantaine d'euros par séance en salon de coiffure. Cela dit, pourquoi ne pas investir dans les bons produits et la bonne machine - bien que coûteuse - pour chouchouter vos cheveux par vos propres moyens à la maison ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.