Train : Bientôt 8 emplacements minimum réservés aux vélos

par 90environnement

Pour les adeptes du vélo, prendre le train sera désormais, plus facile !

Un décret a été publié le 20 janvier 2021 au Journal officiel instaurant l’obligation pour tous les trains neufs ou rénovés à partir du mois de mars 2021 de contenir au moins 8 emplacements pour vélos.

Une aubaine pour les cyclistes qui se font de plus en plus nombreux à bord des trains.

Selon l’association Vélo & Territoires, la fréquentation des cyclistes dans les trains est en hausse de 10% en 2020 par rapport à l’année précédente.

Ce décret résulte d’un accord entre usagers cyclistes, entreprises ferroviaires et autorités organisatrices de transport.

La mesure sera notamment applicable aux trains d'équilibre du territoire (TET, Intercités) conventionnés par l’État et aux TGV et trains régionaux.

À l’inverse, les trains existants ou dont "les programmes d’achat ou de rénovation sont déjà lancés" ne seront pas concernés.

Par exemple, la SNCF a déjà commandé de nouveaux TGV pour 2024. Ceux-ci pourront échapper à cette obligation.

Autre limite : Certains TER et Transiliens en Île-de-France dont la capacité d’emport (de passagers et d’objets) est limitée pourront n'installer que 4 emplacements.

Les entreprises ferroviaires pourront également fixer "des conditions de dimension et de poids de vélos autorisés à bord".

Attention également au possible refus à l’embarquement si les emplacements à vélos sont complets ou en cas d’affluence trop importante.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.