Royaume-Uni : l’impact négatif des plantations de conifères sur la population d’écureuils

par 90environnement

La survie des écureuils roux semblent bien menacée au Royaume-Uni.

Le pays a lancé une vaste campagne de reforestation afin de lutter contre les effets du changement climatique et le déclin de la biodiversité.

Objectif : Créer 30 000 hectares de forêts d’ici 2020.

Dans ce cadre, ce sont soit des feuillus soit des conifères qui sont plantés.

Mais ces derniers pourraient avoir un impact négatif sur la population des écureuils roux.

C’est ce qu'il ressort d’une étude menée auprès de 700 sites localisés en Irlande du Nord, surveillés pendant 5 ans.

Dans cette zone, on retrouve notamment des écureuils roux et des martres (des prédateurs dont la population est en légère hausse depuis les années 1970).

Dans les forêts naturelles, il y a une variété de proies et de nombreux refuges pour les écureuils, donc les écureuils roux ne se font pas autant attaquer.

Mais dans les plantations de conifères, où une seule espèce est plantée et d'un âge uniforme, il y a très peu de biodiversité ou de proies alternatives, et une absence de refuges, donc les martres vont manger des écureuils roux pour survivre.

"Les plantations sont souvent décrites comme bénéfiques pour la conservation de l'écureuil roux, mais nos résultats montrent qu'elles vont avoir un impact négatif sur l'avenir de l'espèce." Dr. Joshua Twining, auteur principal de l’étude

Vos réactions doivent respecter nos CGU.