Planète : 68% des vertébrés ont disparu en 50 ans selon un rapport de WWF

par 90environnement

L'état de santé de notre planète toujours plus inquiétant.

WWF publie son rapport

"Planète vivante", portant

sur l'étude de l'état de santé

de la Terre et de l’abondance

de 21 000 populations

d’animaux vertébrés.

En 2020, la mauvaise tendance

des résultats se confirme.

Le déclin moyen des populations vertébrés sauvages étudiés est de 68% en 2020, contre 52 % en 2014.

En Amérique du sud, ces populations

ont chuté de 94% depuis 1970, Un record.

WWF détaille les cinq raisons à ce déclin :

- la perte et la dégradation des habitats

- la surexploitation des ressources.

La pollution

Les espèces invasives

Les maladies.

La surproduction alimentaire

(et notre mode de consommation)

est la cause majeur de

ces disparitions animalières.

Bonne nouvelle tout de même puisque le flamant rose, les saumons, la baleine à bosse du Pacifique Nord, le tigre au Népal et le panda géant sont en augmentation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.