Netflix : quelle empreinte carbone laisse-t-on quand on regarde 1h de streaming ?

par 90environnement

Selon un rapport publié en 2019, le streaming vidéo représente plus de 60% du trafic global sur Internet.

Mais il est peu écologique : le streaming constitue 1% des émissions de CO2 à l’échelle mondiale.

Netflix a, pour la première fois, communiqué sur son empreinte carbone.

Selon la plateforme, regarder une heure de streaming génère moins de 100g de CO2.

C’est l’équivalent d’un ventilateur (75 W) qui fonctionne pendant 6 heures ou d’un climatiseur (1 000 W) qui fonctionne pendant 40 minutes.

Mais plus la plateforme gagne du terrain auprès des abonnés, plus la consommation électrique augmente (data centers, réseaux Internet et appareils de visionnage).

Pour la société cotée en bourse, la réduction des émissions carbone est un enjeu écologique et marketing de taille.

Mais contrairement à d’autres géants du web, il reste discret sur ses objectifs environnementaux.

Microsoft espère par exemple atteindre la neutralité carbone d’ici 2030. Google, Facebook et Apple vont également dans le même sens.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.