Le système de régénération de la forêt après un incendie

par 90environnement

Après un incendie, les mouches et certains coléoptères sont attirés par l'odeur de la fumée. Les arbres touchés peuvent alors leur servir de nourriture ou de lieu de ponte. Ces mêmes insectes finissent par attirer des prédateurs, comme c'est le cas des oiseaux. Tout ce qui est mousse, graminées, et petites plantes peuvent se régénérer dès la première année suivant l'incendie. Le climat et les espèces qui composent la forêt déterminent le temps de régénération de cette dernière. En effet, certains végétaux sont plus ou moins parés contre les incendies. C'est le cas des pins, ou encore celui des chênes-lièges qui possèdent une capacité à se reconstituer plutôt rapide. Environ deux ans après un incendie, certains animaux qui avaient alors désertés les lieux, y reviennent. Nous pouvons, notamment, citer : les chevreuils, les sangliers, les lièvres, etc. On estime entre 3 à 5 ans la durée que prennent les traces les plus tenaces de l'incendie à disparaître. Et entre 10 à 30 ans que le cours de la vie finisse par reprendre normalement (animaux, lichen sur les arbres, etc.) Pour certaines forêts plus fragiles, comme c'est le cas de l'Amazonie, il faut attendre une centaine d'années avant que la forêt retrouve un aspect normal...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.