Le Népal par en guerre contre le plastique sur le mont Everest

par 90environnement

Chaque année, les 150 mille touristes qui gravissent le mont Everest laissent derrière eux d'importantes quantités de déchets. En mai 2019, une équipe de bénévoles a ramassé par moins de 3 tonnes de détritus composés en grande partie de bouteilles, de canettes et de matériels d'escalade. Ce tourisme de masse a déjà des conséquences sur l'environnement. Des études on pu montrer que des résidus de plastique ainsi que des microplastiques étaient présents sur les sommets. Le gouvernement népalais a donc décidé de réagir en interdisant certaines bouteilles en plastique et les plastiques à usage unique de moins de 30 microns d'épaisseur (soit 0,03 mm). Cette interdiction prendra effet en janvier 2020 avant la saison des escalade de l'Everest qui débutera au mois de mai.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.