La géologie du Tour de France 03 : "Sillon de Bretagne" : la cicatrice

par Ministère de la Transition écologique

Tour de France : 4 juillet 2011 : 3ème étape - Olonne-sur-Mer - Redon

Le Tour traverse aujourd'hui le "Sillon de Bretagne", une immense faille qui va d'Angoulême à la pointe du Raz.

C'est à Pontchâteau, à 35 kilomètres de l'arrivée, que les coureurs vont franchir cette limite et changer de "continent" géologique. Il y a 400 millions d'années, le micro-continent Armorica, auquel appartient notre Bretagne actuelle, se situe quelque part dans l'hémisphère sud. Il est séparé du Gondwana, énorme masse qui regroupe l'Afrique, l'Amérique du Sud, l'Antarctique, l'Inde, l'Australie et l'Arabie, par un océan central.

Peu à peu, entraîné par les forces telluriques, le Gondwana remonte vers le nord, poussant le fond de l'océan central sous l'Armorica, jusqu'à le faire complètement disparaître, avant de percuter la future Bretagne il y a 370 millions d'années.

Cicatrice de cette ancienne collision, le "Sillon de Bretagne" se marque aujourd'hui dans le paysage par un léger escarpement, moins de 100 mètres de différence de niveau.

Une simple bosse que les coureurs vont avaler à Pontchâteau, sans même se rendre compte qu'ils entrent de plain-pied dans le domaine d'Armorica.

En savoir plus : http://www.brgm.fr/brgm/includes/tour_de_france/2011/2011-07_tour-de-france.shtml

vidéos similaires

lecture autoOUINON

Vos réactions doivent respecter nos CGU.