France : le coût (insoupçonné mais très élevé) des canicules

par 90environnement

La facture des canicules est salée…. et cela ne risque pas de s’améliorer durant les années à venir : avec le réchauffement climatique, les épisodes de canicules sont de plus

en plus longs, intenses et fréquents.

Selon Santé Publique France, les canicules ont coûté à la France entre 22 et 37 milliards d’euros entre 2015 et 2020.

Le rapport évoque le "fardeau invisible" du changement climatique :

- 30,2 milliards d’euros si l’on compte le nombre de décès.

- 15,9 milliards d’euros si l’on prend en compte les années de vie.

- 6,3 milliards d’euros pour la "perte de bien-être" (annulation d’événements, évitement des déplacements et activités….).

- 31 millions d’euros pour le recours aux soins (passages aux urgences, hospitalisations….).

"Les coûts intangibles liés à la mortalité prématurée représentent la part majoritaire, soulignant un fardeau sociétal sous-estimé et largement invisible." Rapport de Santé Publique France.

"Cela représente en moyenne : 72 € par habitant en 2017 et 224 € par habitant en 2020, pour un total sur la période de 814 € par habitant exposé." Rapport de Santé Publique France.

Entre 2015 et 2020, ces événements climatiques extrêmes ont causé la mort de 10 000 personnes. Seuls 3 départements ont été épargnés par la canicule (Finistère, Côtes-d’Armor, Creuse)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.