Des pluies torrentielles ont détruit l'écosystème du désert de l'Atacama

par 90environnement

Cela faisait plus de 500 ans qu'il n'avait pas plu autant dans le désert d'Atacama, au Chili. Ces torrents ont été provoqué par de gros nuages qui se sont formés vers le Pacifique, à cause du réchauffement climatique. Forcément de telles précipitations ont causé bien des dégâts, dont notamment la disparition de 85% d'espèces microbiennes appartenant à la faune de ce désert. Des micro-organismes étaient présents sur ces terres là et faisaient office d'absorbeurs d'humidité. Cependant, ces mêmes micro-organismes ont quasiment tous disparu, ne survivants pas à la violence de ces péripéties. La pluie n'est donc pas toujours synonyme de bon présage...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.