Surconsommation : quels impacts écologiques en 10 chiffres ?

  • info
  • photos
Publicités, promotions, tendances qui se font et se défont, obsolescence programmée des produits que nous achetons... Tout cela nous incite à consommer bien au-delà de nos besoins réels, aussi bien dans le secteur de la mode que l'alimentation ou la high-tech. Une surconsommation qui, évidemment, n'est pas sans conséquences pour la planète. La preuve en 10 chiffres.
Chargement en cours
342 millions de tonnes de viande produits en 2018
342 millions de tonnes de viande produits en 2018
En cinquante ans, dans le monde, la consommation de viande a triplé. En 2018, selon la FAO, 342 millions de tonnes en ont été produites par les abattoirs. Depuis ce pic, la consommation mondiale a légèrement baissé, notamment en raison de la pandémie. Une baisse qui n'est cependant pas assez importante pour les ONG, puisque la production de viande entraîne émissions de gaz à effet de serre, déforestation et pollution de l'eau.
5/9
Émilie Nougué, Jellyfish France

Vos réactions doivent respecter nos CGU.