Recyclage du plastique : pourquoi est-on encore loin du compte ?

Chargement en cours
La consigne de tri doit impérativement être étendue.
La consigne de tri doit impérativement être étendue.
1/2
© Adobe Stock, Farknot Architect

De toute évidence, le monde entier est concerné par l'urgence climatique. Pourtant, la France ne se hisse pas parmi les meilleurs élèves en termes de recyclage... Afin d'y remédier, des objectifs on ne peut plus ambitieux ont été fixés.

La France : mauvaise élève du recyclage plastique

Nul besoin de rappeler que le plastique est un fléau pour notre très chère planète. Des éléments tels que des pailles, des bouteilles ou des sacs en plastique finissent notamment par polluer les mers et les océans, et ainsi nuire à nos amis les bêtes. Pour contrer la surproduction des emballages et éviter qu'ils heurtent l'environnement, il est bon de les recycler. Malheureusement, les Français ne sont pas tout à fait les plus efficaces en la matière.

En 2020, la fédération professionnelle des producteurs de polymères publiait des chiffres très parlants. Au niveau du recyclage plastique, la France enregistre un taux de collecte de 25%, plaçant notre pays parmi le quintet des plus mauvais élèves de l'Europe, aux côtés de Malte ou de la Grèce notamment. De plus, 1,9 million de tonne de déchets plastiques seraient jetés en France selon le ministère de la Transition écologique. Des chiffres très alarmants !

Des objectifs gouvernementaux ambitieux

Bien que les Français ne soient pas les plus assidus quant au recyclage du plastique, les objectifs fixés par l'État visent une ambitieuse amélioration. En effet, l'Agence de la transition écologique indique que le gouvernement projette que 100% du plastique soit recyclé d'ici 2025 (rien que ça !) Pourquoi un tel dessein ? Tout simplement parce qu'il semblerait que le recyclage du plastique soit plus boudé que les autres déchets. Oui, les Français sont bien plus efficaces pour le recyclage du verre, des ferrailles ou des papiers/cartons. Mais pourquoi recycler le plastique se révèle si difficile ?

Un défi s'avérant compliqué

Notez que la composition des déchets plastique est généralement variée. Au sein d'un même élément, différents matériaux et résines cohabitent, ce qui complexifie le recyclage. De surcroît, les plastiques ne sont pas tous - pour l'instant - recyclables. Oui, dans de nombreuses communes, seuls les bouteilles et le flacons peuvent être recyclés au sein de l'organisation du tri. Aujourd'hui, il est toutefois question l'extension de la consigne de tri afin que tous les emballages plastiques soient pris en compte.

Malgré ce progrès en vu, certains déchets en plastique restent toujours difficiles à traiter, à l'image des sacs ou des couverts jetables car trop fins ou trop légers. Des systèmes novateurs sont donc espérés sur ce champ-là.

Quels champs d'amélioration ?

Outre l'extension de la consigne de tri et le traitement des déchets légers, le recyclage du plastique gagne à s'enrichir de plusieurs améliorations. Tout d'abord, il est bon de souligner que réduire sa consommation de plastique est important, et que cet effort commun aura bien sûr un impact capital sur la réduction de la production d'emballages plastiques et donc celle de déchets plastiques. D'autant plus que le plastique ne peut être recyclé à l'infini... Pour finir, parmi les améliorations espérées, rappelons la signature de la loi française anti-gaspillage planifiant la fin des emballages uniques à l'horizon 2040. On remonte donc ses manches !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.