Quel bois de chauffage utiliser pour un choix plus écolo ?

Chargement en cours
Les bois "lourds" promettent des performances supérieures pour pouvoir profiter d'un feu de cheminée plus durable !
Les bois "lourds" promettent des performances supérieures pour pouvoir profiter d'un feu de cheminée plus durable !
1/2
© Adobe Stock, AlexMaster

Lorsque les températures baissent et qu'il est possible de profiter d'un feu de cheminée ou d'une flambée devant un poêle, pourquoi s'en priver ? Si le bois est une alternative efficace pour diminuer les dépenses d'énergie, qu'en est-il de son aspect écologique ? Voici quelques conseils pour choisir votre bois de chauffage !

Comment bien choisir l'essence de bois pour se chauffer écologiquement ?

Le combustible utilisé dans le rendement d'un poêle ou d'une cheminée est d'une importance capitale pour optimiser la performance de votre chauffage. Chaque essence répond à des besoins spécifiques et possède des qualités et des inconvénients. Certains bois sont dits "légers" car ils brûlent facilement et se consument rapidement, d'autres sont considérés comme "lourds" car ils sont difficiles à allumer. Ils dégagent un gaz qui ralentit la prise du feu, leur pouvoir calorique est donc plus important que les bois "légers". De fait, choisir un bois lourd engendrera une consommation de combustible moindre comparativement à un bois léger avec lequel vous devrez souvent réapprovisionner votre poêle ou votre cheminée.

Les différentes essences d'arbres donnent-elles du bois de chauffage différent ?

Le chauffage au bois fait partie des modes les plus écologiques avec le solaire et les pompes à chaleur. Sachez que si tous les bois sont utilisables, ils ne brûlent pas de la même façon. Un morceau de bois d'un kilogramme, par exemple, produira la même quantité de chaleur quelle que soit son essence. Cependant, le poids au mètre cube diffère selon son essence. Ainsi, plus le bois que vous choisirez sera lourd, plus son pouvoir calorifique sera important pour chauffer votre intérieur !

Quelles essences sont conseillées pour se chauffer ?

Les bois de chauffage sont classifiés en trois catégories :

• La catégorie G1 appelée aussi celle des "feuillus durs" comme le chêne, le charme, l'orme, le hêtre, le frêne, l'érable...

• La catégorie G2, le groupe des "intermédiaires" à l'instar du châtaignier, de l'acacia, du merisier, des arbres fruitiers...

• La catégorie G3 nommée les "feuillus tendres et les résineux" qui comprend le peuplier, le bouleau, le platane, l'épicéa, le sapin, le pin ou encore le mélèze.

Les bois de première catégorie dégagent moins de fumée et d'étincelles. Les feuillus sont des arbres dont la combustion est lente. Ils offrent des performances supérieures pour être utilisés en bois de chauffage. Ils sont considérés comme moins polluants et donc plébiscités, cochant toutes les cases des principes écologiques actuels !

Les bois de seconde catégorie sont relativement moins onéreux que les précédents. En effet, leurs essences se consument plus rapidement, même si elles génèrent une chaleur rapide. Leur pouvoir calorique reste alors moins intéressant que celui des feuillus.

Les essences de résineux et de bois tendres sont celles qui brûlent le plus rapidement. À défaut de pouvoir vous chauffer durablement, vous pouvez tirer profit de leur qualité inflammable pour démarrer vos flambées d'hiver !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.