Comprendre

Qu'est-ce qu'une ONG et quels bénéfices pour l'environnement ?

©Akarawut, Adobe Stock - Les ONG sont indépendantes de l'État.

À leur apparition au XXe siècle, les ONG étaient vues comme marginales car créées par des personnes en marge de la société. Mais très vite, elles sont devenues essentielles et ont été les premières à alerter sur le réchauffement climatique. Depuis, elles se battent pour éveiller les consciences et mettent en place des mouvements en faveur de la protection de la planète. Zoom sur ces organisations à caractère humanitaire.

Retour sur l'histoire des ONG

Les ONG - dont l'acronyme signifie Organisation non gouvernementale - se sont développées à partir de la seconde moitié du XXe siècle et sont pour la grande majorité occidentales. Comme leur nom l'indique, elles sont indépendantes de l'État, d'intérêt public ou humanitaire, et sont dirigées par des volontaires bénévoles généralement organisés en association. Elles interviennent dans différents domaines comme l'humanitaire par le biais de Médecins Sans Frontières, la liberté de la presse avec Reporters sans frontières, et l'environnement avec des organismes comme Greenpeace, WWF ou encore L'Internationale des Amis de la Nature. Grâce à leurs interventions, elles visent à secourir des populations en danger en cas de catastrophes naturelles, mais aussi de guerres, d'exode ou encore d'épidémies.

Quels sont les critères à valider pour être considérée comme une ONG ?

Reconnues par le Conseil de l'Europe, une liste de critères a été établie en 1986 afin de pouvoir qualifier une institution d'ONG. Pour cela, elle doit avoir un but non lucratif d'utilité internationale, avoir été créée par un acte relevant du droit interne d'une Partie, exercer une activité effective dans au moins deux États, avoir son siège statuaire sur le territoire d'une Partie et son siège réel sur le territoire de cette Partie. Néanmoins, cette Convention est pour le moment ratifiée que par 12 États, ce qui est assez contraignant pour porter leur voix et faire valoir leur combat juridiquement.

Quelles sont les ONG en faveur de la planète ?

Si les ONG se multiplient et sont diversifiées, voici les trois principales qui se concentrent essentiellement sur l'environnement. On retrouve Greenpeace, sans doute la plus connue de l'opinion publique notamment par ses moyens de communications très impactant. Mais aussi les Amis de la Terre International (ATI) et World Wide Fund For Nature (WWF). Ces ONG militent dans le monde entier et ne se limitent pas à une zone géographique. Leur but est de sensibiliser toutes les populations.

Quelles sont les actions menées par les ONG en faveur de l'environnement ?

Les ONG qui prônent le bien-être de la planète ont trois grands objectifs : le lobbying auprès des institutions et des gouvernements, la sensibilisation auprès des citoyens, mais aussi des entreprises. Par le biais de la sensibilisation, elles souhaitent impacter le plus de monde possible afin que les citoyens puissent agir au quotidien en changeant, par exemple, leur manière de consommer. Elles tendent à soutenir les structures qui mettent en place des dispositifs pour changer leur modèle de production et s'inscrivent dans une démarche de développement durable.

Il faut savoir que chaque ONG a ses propres projets, qui peuvent porter sur l'engagement de l'Union européenne envers l'environnement, la réduction des émissions de GES, la prise en compte de l'objectif des 2°C dans toutes les politiques environnementales. Elles peuvent aussi intervenir dans le but de surveiller et analyser le travail des institutions européennes, d'inverser le processus de dégradation de la planète.

Pour toucher le plus de personnes possibles, d'institutions ou encore d'entreprises, elles agissent par des canaux de communication différents. Il y a celles qui vont agir en dénonçant avec des pétitions, des manifestations vont parfois utiliser la violence, puis celles qui vont préférer le dialogue, la construction de projet avec les pouvoirs publics et les encouragements envers les firmes.

publié le 24 février, Mathilde Dandeu, Webedia

Liens commerciaux