Pourquoi les plantes sont-elles étroitement liées aux insectes ?

Pourquoi les plantes sont-elles étroitement liées aux insectes ?
Les insectes pollinisateurs jouent un grand rôle dans la reproduction des végétaux.

Depuis toujours dans la nature, insectes et plantes ont toujours été étroitement liés, ayant chacun besoin de l'autre espèce pour survivre et évoluer. Mais quel est le rôle de chacun exactement ? Et pourquoi le déclin des insectes aujourd'hui peut-il fortement impacter notre environnement ? Voici quelques réponses.

En mai 2019, l'INPN (Inventaire national du patrimoine naturel) publiait un rapport inquiétant permis grâce aux résultats du programme Vigie-Flore : les plantes dépendant le plus des insectes pour leur reproduction se porteraient ainsi "en moyenne moins bien que les autres". Pire, plus de la moitié de ces espèces végétales seraient en déclin (au moins 53%). Mais comment expliquer cela ? Pourquoi les insectes ont-ils une si forte influence sur la nature, et sont-ils si importants pour l'écosystème ?

Deux espèces ayant besoin l'une de l'autre...

Depuis la nuit des temps, animaux, insectes et végétaux cohabitent ensemble en parfaite harmonie, chacun ayant une place bien définie dans la chaîne alimentaire et permettant aux autres d'évoluer. Et lorsque l'on regarde de plus près le fonctionnement des insectes dans l'écosystème, on se rend compte qu'ils sont intrinsèquement liés aux végétaux, avec qui ils entretiennent une relation particulière et constante. Cela commence dès la reproduction : les plantes ne possédant pas de mobilité propre, il leur est impossible de féconder d'elles-mêmes les fleurs femelles. Elles comptent alors sur les insectes pollinisateurs ayant besoin du pollen des fleurs pour se nourrir pour transporter l'ovule mâle, créer la rencontre, féconder la fleur femelle et ainsi créer une graine qui créera une nouvelle plante. Une façon de pérenniser l'espèce. Il en va de même du côté des insectes, qui ont eux aussi besoin des nombreux atouts que peuvent leur donner les plantes. Elles peuvent être une ressource alimentaire, un abri pour se cacher des prédateurs, un lieu d'accouplement et de ponte. Dans ce dernier cas, la plante joue un rôle protecteur très important pour les insectes : les larves ont en effet besoin de nombreuses ressources alimentaires et ont besoin d'un lieu caché, ne pouvant se défendre ou fuir face aux prédateurs.

...et qui se font mutuellement évoluer

Si les végétaux sont étroitement liés aux insectes, c'est aussi en raison de leur évolution : chacun pousse l'autre à trouver des stratagèmes pour augmenter les chances de survie. Face aux insectes phytophages (qui consomment les plantes car elles sont très riches en énergie), pour se protéger, les plantes ont peu à peu dû trouver des moyens de défense (car elles perdent en énergie en se faisant grignoter). Cela passe par des barrières physiques (développement d'épines par exemple) ou bien chimiques, en créant des substances toxiques dans les feuilles. De l'autre côté, face à cette réaction, des stratégies ont aussi été développées pour contourner ces barrières et pouvoir continuer à se nourrir de plantes. Un bel exemple de coévolution qui prouve que quelle que soit l'évolution de l'écosystème dans le futur, plantes et insectes seront toujours liés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.