Pourquoi certaines crèmes solaires sont-elles une menace pour les océans ?

Chargement en cours
Certaines crèmes solaires sont nocives pour les coraux.
Certaines crèmes solaires sont nocives pour les coraux.
1/2
© Adobe Stock, Aidman

Aujourd'hui, il est de notoriété publique que les crèmes solaires ne sont pas toutes les meilleures amies des mers et des océans. Plusieurs d'entre elles contribuent à polluer les océans et mers. Mais pour quels motifs, et surtout sur quelles alternatives miser ? On fait le point.

Quels sont les composants responsables ?

En raison d'une prise de conscience générale, les crèmes solaires sont parfois regardées du mauvais oeil. Plusieurs études prouvent effectivement leur impact néfaste sur la vie maritime. Seulement, les substances à l'origine de cette menace ne sont pas toujours clairement identifiées. Pour vous éclairer à ce sujet, sachez que le composant principalement mis en cause est l'oxybenzone. Son utilité ? Filtrer les U.V. Malheureusement, en remplissant cette mission, il nuit non seulement aux océans, mais aussi aux consommateurs. On vous explique tout.

Quels impacts sur l'océan et sur l'homme ?

Parmi les nombreuses études menées à ce propos, penchons-nous sur celle publiée en mai 2022 dans la revue Science, qui a été menée par des chercheurs de l'université de Stanford. Sans surprise, c'est bien l'oxybenzone qui est ciblé dans ses pages et les victimes principales mises en avant restent les coraux. Oui, il est désormais connu que ce sont les coraux qui sont particulièrement touchés par l'effet de certaines crèmes solaires. Pourquoi donc ? Quand l'oxybenzone se dépose sur eux, puis qu'ils sont exposés au soleil, des molécules nuisibles se développent aussitôt. Ainsi, ce n'est pas directement le contact avec le produit qui fait mouche, mais le combo avec les rayons de soleil. Pour cette raison, aux îles Vierges ou encore à Hawaï, ces crèmes ont été interdites afin de préserver la nature.

De surcroît, notez que l'impact de ces produits n'atteint pas seulement la flore maritime, mais aussi les êtres humains. En effet, des effets toxiques et ostrogéniques - engendrant des dérèglements hormonaux - ont également été constatés. C'est pourquoi, il est important de se tourner vers des alternatives plus saines, disponibles sur le marché.

Quelles alternatives à ces crèmes solaires ?

Si vous craignez de ne pas choisir correctement votre crème solaire, soyez rassuré. Chaque année, l'Haereticus Environmental Lab publie une liste des crèmes solaires inoffensives pour l'environnement. Dans la même lignée, l'Environmental Working Group - entre autres organisations - publie un guide des écrans solaires à utiliser sans craintes. De manière générale, notez que l'oxyde de zinc et le dioxyde de titane - bien qu'elles ne soient pas parfaites - sont des substances préférées au oxybenzone, car moins dangereuses.

De plus, soyez attentif à la présence de nanoparticules. De manière générale, privilégiez les crèmes solaires biodégradables et bio lors de vos achats. Aussi, ayez conscience que les vêtements font le job ! Lors de vos baignades, rien ne vous empêche donc de miser sur des tenues de protection solaires (combinaisons ou maillots) aujourd'hui fréquemment proposées sur le marché. On se laisse tenter ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.