Mégots de cigarettes : que deviennent-ils une fois recyclés ?

Chargement en cours
Les mégôts de cigarettes se jettent avec les ordures ménagères.
Les mégôts de cigarettes se jettent avec les ordures ménagères.
1/2
© Adobe Stock, ViDi Studio

Les mégots de cigarettes sont des déchets qui jonchent les trottoirs. Ils sont souvent jetés nonchalamment alors qu'ils sont considérés comme toxiques. La pollution générée par ces derniers possède de nombreux impacts sur l'environnement, d'où l'importance dans les recycler. Mais au fait, que deviennent-ils par la suite ?

Si jeter son mégot dans une poubelle devrait devenir un réflexe pour tous les fumeurs, recycler les mégots reste difficile. Ils contiennent de nombreuses substances toxiques et polluantes, dont de nombreux métaux lourds, ce qui nécessite un traitement tout particulier. De nombreuses sociétés proposent des solutions de collecte et de recyclage spécifiquement dédiées aux mégots, et assurent ainsi que ces derniers seront triés et traités pour ne pas polluer.

Comment se passe le recyclage des mégots ?

Dans un premier temps, les mégots sont collectés et triés. Le processus de recyclage commence avec un broyage qui va séparer les différentes composantes de la cigarette. Le papier, les cendres et le tabac sont des matériaux biodégradables, ils seront alors valorisés en compost, après trempage pour extraire au maximum la nicotine et quelques autres molécules. Cette eau de trempage subit un traitement particulier par la suite pour être dépolluée.

Le filtre du mégot, quant à lui, est plus difficile à réutiliser. L'acétate de cellulose qui le compose est broyée, puis mélangée à d'autres plastiques difficilement recyclables (gobelets et couverts en plastique par exemple) pour être compressée en un plastique dur. Ce matériau peut servir à la confection de mobilier ou d'objets décoratifs, mais est aussi transformé en combustible composite, qui a pour but d'alimenter des fours industriels.

Que faire de vos mégots ?

Le premier réflexe à avoir est de ne surtout pas jeter votre cigarette par terre, dans un caniveau ou par votre fenêtre. Ce geste, au-delà d'être polluant, est puni par la loi en France et sanctionné d'une amende de 68 euros. Alors, le mégot et le contenu de votre cendrier doivent être jetés dans la poubelle d'ordures ménagères, sauf si vous avez la chance d'avoir un point de collecte de mégots à proximité. Attention : vérifiez bien que votre cigarette est éteinte avant de la jeter, car un feu de poubelle pourrait se déclencher. Pour limiter les risques d'incendies, la plupart des poubelles publiques sont d'ailleurs dotées de cendriers à cet effet.

Pourquoi il ne faut pas jeter ses mégots dans la nature ?

Le filtre d'un mégot de cigarette est majoritairement composé de plastique, ce qui le rend particulièrement long à se dégrader. Il est estimé qu'un mégot met 12 ans à se dégrader en pleine nature. Or, du fait de son action filtrante des composés toxiques présents dans la cigarette, il est extrêmement polluant et peut contaminer jusqu'à 500 litres d'eau à lui tout seul.

Chaque année, 50 milliards de cigarettes sont vendues dans le monde et 35 milliards de mégots finissent dans la nature, majoritairement dans les rivières et les océans. 25 000 tonnes de déchets toxiques par an sont donc générées par les fumeurs.

* Attention, fumer nuit gravement à votre santé et à celle de votre entourage.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.