Journée mondiale du recyclage : 5 chiffres pour comprendre ses enjeux

Chargement en cours
Dans les faits, 100% des Français ont accès à un dispositif de tri.
Dans les faits, 100% des Français ont accès à un dispositif de tri.
1/2
© Adobe Stock, SkyLine

Le 18 mars aura lieu la Journée mondiale du recyclage. Cependant, c'est sur l'ensemble de l'année que la pérennité de nos consommations doit s'imposer comme une préoccupation majeure. En effet, face à l'urgence climatique, des efforts unanimes gagnent à être fournis pour réduire, trier et recycler les déchets. Afin d'évaluer l'importance de cette mission quotidienne, voici 5 chiffres clefs.

39 à 40 kilos d'emballages consommés par habitant

Non, vous ne rêvez pas. Dans un article publié le 3 mars 2022 par Francetvinfo, Catherine Boux, directrice générale adjointe de l'agence métropolitaine des déchets ménagers Syctom, déclare : "On dit qu'un habitant consomme 39 à 40 kilos d'emballages par an". En effet, en Île-de-France, les consommations annuelles d'une personne reposeraient sur une quantité d'emballages équivalente au poids d'un individu ! Malheureusement, elle ajoute : "Mais en fait, ce qui va se retrouver dans le bac à couvercle jaune, c'est seulement 3 ou 4 kilos...", soit un dixième des déchets engendrés. Cet écart est principalement dû au manque de poubelles jaunes laissées à disposition. Beaucoup jettent alors, à tort, leurs emballages dans des poubelles de rue.

100% des Français ont accès à un dispositif de tri

D'après les chiffres de Citeo (entreprise de recyclage française) parus en juin 2021, 100% des Français auraient accès à un dispositif de tri des emballages ménagers, et ce par le biais de 688 collectivités locales. Pourtant, le taux de recyclage s'élève à 68%, car les Français ne sont tristement pas les meilleurs élèves d'Europe.

85,3 % des emballages sont recyclés en Belgique

Sur le continent européen, ce sont en fait nos amis les Belges qui sont les premiers de la classe. Dans une publication de juillet 2021, le site touteleurope.eu avance que la Belgique aurait réussi à recycler 85,3% de ses emballages en 2018. Juste derrière elle, en bons élèves eux aussi, il est question des Pays-Bas (72,9 %), du Luxembourg (70,9 %), de la Finlande, de Chypre (70,2 %), ainsi que la Suède et le Danemark (70,1 %). La France, elle, ne franchit même pas le seuil des 70% avec 65,7% en 2018, soit deux tiers des emballages recyclés... Elle se positionne toutefois bien avant la Hongrie (46,1%), la Lettonie (55,8%) ou encore le Portugal (57,6%) qui doivent redoubler d'efforts !

1,1 million de tonnes d'emballages plastiques annuelles sur le marché

L'entreprise Citeo révèle également que les industriels mettent annuellement 1,1 million de tonnes d'emballages plastiques sur le marché, dont 28% seulement sont recyclés. Face à ce constat, il est judicieux de se tourner vers des gammes zéro déchet. Oui, le commerce regorge maintenant de produits cosmétiques, ménagers ou alimentaires exemptés d'emballages. Laissez-vous donc tenter par les achats en vrac, le shampoing ou encore le liquide vaisselle solides qui sont autant d'alternatives tendant à réduire la surproduction d'emballages et de plastique.

4,6% de moins de déchets produits par habitant

Pour finir, prenez note de ce constat encourageant : l'ADEME (Agence de la Transition Ecologique) révélait en février 2021 que "grâce notamment à la prévention, à la réutilisation, au réemploi, à la réparation et à la réduction du gaspillage alimentaire", les déchets produits par habitant depuis 2007 en France ont été réduits de 4,6%. Rappelons dans ce cadre que l'upcycling, le zéro déchet, la seconde main, le tri... sont quelques gestes rendant vivement service à notre planète et aidant le processus du recyclage. On remonte donc ses manches ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.