Feuilles mortes : pourquoi il est interdit de les brûler dans son jardin

Chargement en cours
Il vaut mieux jeter les feuilles mortes que les brûler car cela engendre beaucoup moins de pollution.
Il vaut mieux jeter les feuilles mortes que les brûler car cela engendre beaucoup moins de pollution.
1/2
© Adobe Stock, Patryssia

La fin de l'automne a sonné et l'hiver commence bel et bien à s'installer. À ses côtés le froid et l'humidité qui amènent les derniers arbres à se dépouiller à leur tour de leur feuillage. S'il est tentant de brûler les feuilles mortes ramassées dans son jardin, il s'agit en revanche d'un acte interdit qui peut avoir de graves conséquences. Zoom sur les raisons de cette interdiction.

En cette fin d'automne, les feuilles mortes sont partout et jonchent le sol des jardins. Vous avez peut-être déjà effectué leur ramassage car tous les arbres ne se dépouillent pas au même moment ni à la même vitesse. Qu'il s'agisse du premier ou du dernier passage dans le jardin avant l'hiver, il reste important d'effectuer le ramassage des feuilles pour la bonne santé de ce dernier. Si elles peuvent servir d'engrais naturel ou servir de cachette pour les hérissons, elles sont en revanche un véritable désastre pour les parties du jardin qu'elles recouvrent. Elles privent en effet les plantes de lumière et empêchent l'humidité de s'évaporer, engendrant ainsi leur mort et le développement de la mousse, friande de ces conditions. Pourtant, lorsque vous souhaitez vous en débarrasser, il est important de les jeter et non de les brûler, au risque d'engendrer de graves conséquences.

Un acte puni par la loi

Chaque année en France, selon l'ADEME (Agence de transition écologique), près "d'un million de tonnes de déchets verts provenant de l'entretien du jardin des particuliers sont brûlés à l'air libre" et ce alors même qu'une loi l'interdit. Si vous l'ignoriez, sachez que cela peut également vous coûter jusqu'à 450 euros d'amende. Une somme conséquente lorsque l'on sait que les feuilles mortes peuvent avoir de nombreuses autres utilités, la plupart sans frais. Seule une dérogation accordée à votre commune peut vous permettre de brûler des déchets verts dans votre jardin, mais encore ici, il existe des conditions. Aucune déchetterie ne doit être présente dans les environs et aucune collecte sélective ne doit avoir lieu. De même, vous ne pouvez effectuer cet acte que lorsque votre commune doit faire face à une obligation de débroussaillement.

Un problème de pollution

Mais pourquoi est-ce interdit et pourquoi est ce autant réprimandé ? La raison : la pollution. Lorsqu'elles sont humides, les feuilles mortes ont tendance à mal brûler et à générer énormément de fumée. Ce faisant, elles peuvent générer des problèmes de visibilité pour les voisins et la circulation si vous êtes situé près d'une route, mais aussi beaucoup de pollution. De même, elles rejettent dans l'atmosphère l'ensemble de la pollution absorbée par l'arbre tout au long de l'année précédente, libérant ainsi des particules fines ou des gaz toxiques potentiellement cancérigènes.

Quelles solutions pour se débarrasser des feuilles mortes ?

Il existe de nombreuses alternatives au brûlage. Vous pouvez dans un premier temps, si vous n'avez pas d'espace de stockage, tout emmener à la déchetterie. Sachez en revanche que les feuilles mortes peuvent faire un très bon compost et paillage, le tout naturellement et gratuitement. Si vous aimez jardiner, il serait dommage de tout jeter.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.