Feu de camp, tentant mais dangereux : ce qu'il faut savoir

Chargement en cours
Le feu de camp est l'élément phare du camping. Mais attention, quelques règles sont à suivre pour éviter une catastrophe.
Le feu de camp est l'élément phare du camping. Mais attention, quelques règles sont à suivre pour éviter une catastrophe.
1/2
© Adobe Stock, shock

L'été est la période propice pour dormir à la belle étoile. Mais qui dit camping, dit feu de camp pour réchauffer son repas, faire griller ses guimauves ou en cas d'une nuit un peu fraîche. Voici ce qu'il faut savoir avant de produire une étincelle chaude avec votre silex.

Allumer le feu ne veut pas dire mettre le feu

Le camping est une escapade que l'on aime agrémenter d'un feu de camp. Un moment agréable où l'on peut partager ses histoires, des plus drôles aux plus maléfiques. Le problème, c'est que le feu est un élément dangereux qui peut très vite se propager. Pour éviter la catastrophe, il est essentiel de suivre quelques recommandations :

• N'oubliez pas d'apporter avec vous un extincteur, une couverture anti-feu, une pelle et un sceau d'eau, au cas où les choses tourneraient mal.

• Vous devez choisir un emplacement propice pour votre feu de camp : assurez-vous qu'il se trouve loin de votre tente ou de votre caravane, des arbres ou autres végétaux. Toutefois, si vous vous trouvez sur une plage, il est formellement interdit d'allumer un feu de camp sous risque d'une amende de 38 euros et l'intervention des forces de l'ordre.

• Gardez les matières inflammables (spray solaire, insectifuge, alcool...) loin du feu.

• Creusez un foyer pour y faire votre feu. Cela vous permettra de vite éteindre un incendie en le recouvrant de terre.

• Choisissez trois types de bois : du bois d'allumage (brindilles), du petit bois pour entretenir le feu et des bûches pour l'alimenter plusieurs heures.

Une fois votre petit séjour terminé, il est important de bien éteindre votre feu en arrosant abondamment les cendres. Pour éviter toute propagation, il est vivement recommandé de bien vérifier qu'il n'y ait plus de source de chaleur. N'oubliez pas : des cendres encore chaudes peuvent s'envoler et reprendre vie sous l'effet du vent.

Le feu de camp, dangereux pour la santé ?

Si vous aimez le feu de camp, il est préférable de ne pas en abuser car il peut être nocif pour la santé et occasionner divers problèmes de santé comme des nausées, des maux de tête, des irritations nasales et différentes obstructions respiratoires. En effet, le monoxyde de carbone, qui est inodore et incolore, se révèle comme l'un des polluants les plus traîtres dont il faut se méfier. Il contient une forte concentration de substances toxiques qui peuvent vous rendre malade, voire vous tuer. Le feu de camp peut aussi libérer des hydrocarbures aromatiques polycycliques provenant de la combustion incomplète du bois, qui seraient considérées comme des substances cancérigènes. Il est donc important de ne jamais brûler de matière teintée ou traitée chimiquement, du bois mouillé, pourri ou infecté, ainsi que du carton, du plastique et même le papier journal bien qu'il soit un excellent combustible.

Pour allumer votre feu de camp, il est préférable de le faire dans un grand espace pour éviter de vous enfumer. Pour les enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes ou les personnes ayant des pathologies respiratoires, il est conseillé d'éviter d'être à proximité d'un feu de camp.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.