Erosion : zoom sur ce phénomène qui meurtrit la planète

Chargement en cours
L'agriculture intensive favorise l'accélération de l'érosion.
L'agriculture intensive favorise l'accélération de l'érosion.
1/2
© Adobe Stock, meryll

L'industrialisation massive de nos sociétés depuis le XIXe siècle a entraîné de lourdes conséquences comme le réchauffement climatique, mais aussi des phénomènes d'érosion des sols inquiétants. Zoom sur ce phénomène de plus en plus répandu.

Un phénomène en partie causé par des facteurs naturels

Tout d'abord, il faut définir ce à quoi renvoie le terme d'érosion. Pour faire simple, il s'agit d'un phénomène géologique qui entraîne une transformation et une dégradation du relief. Dans les faits, elle se traduit par un déplacement des éléments de la surface du sol. Elle peut être causée par des facteurs naturels, à l'instar de précipitations (on parle alors d'érosion hydrique) d'une différence de températures ou bien par le vent, auquel cas on utilise le terme de déflation ou d'érosion éolienne.

13 millions d'hectares menacés en Europe

Champs, côtes maritimes... Ce phénomène touche actuellement une grande diversité d'environnements et se répand à presque toutes les régions du globe. En Europe par exemple, et selon les chiffres disponibles sur le site du ministère français de la Transition écologique, 3% des sols seraient menacés par l'érosion éolienne, soit près de 13 millions d'hectares. Certains pays y sont particulièrement sensibles, à l'image du Danemark, de l'Espagne ou encore de la Grèce.

L'impact de l'homme en cause

Si l'érosion est en partie causée par des facteurs d'origine naturelle, il faut toutefois prendre en compte l'impact de l'homme sur ce phénomène. Le réchauffement climatique, mais aussi les activités industrielles et agricoles intensives, entraînent ainsi une accélération de l'érosion. Le défrichement, le surpâturage, la déforestation ou encore les aménagements urbains et routiers sont autant de causes qui viennent fortement fragiliser les sols et les rendre plus vulnérables. Or, au fil de ces dernières années, à l'instar des épisodes de sécheresse, on constate que les phénomènes d'érosion ont tendance à devenir plus fréquents et à gagner du terrain.

Des conséquences majeures sur l'environnement et la biodiversité

Si l'érosion inquiète aujourd'hui, c'est parce qu'elle est avant tout synonyme d'un appauvrissement des sols et d'une modification des milieux naturels, cela notamment en raison des mouvements de terrain qu'elle entraine. Outre le risque de catastrophes naturelles (notamment des éboulements) qui peuvent constituer un vrai danger et entrainer des déplacements de population, elle représente aussi une vraie menace pour la biodiversité.

Par ailleurs, l'érosion met également en péril la capacité de l'homme à s'approvisionner dans certaines ressources essentielles. En effet, ce phénomène peut notamment donner lieu à une réduction de la qualité et de la quantité de l'eau disponible mais aussi à une diminution progressive des sols cultivables. En définitive, en raison de son accélération et de son expansion, si rien n'est fait pour protéger les sols, l'érosion pourrait à terme représenter une véritable menace pour la sécurité alimentaire d'une grande partie de l'humanité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.