Électricité verte : qu'est-ce que c'est ?

Chargement en cours
L'énergie verte est celle qui apporte le plus d'avantages sur l'environnement, malgré certaines limites dans sa production.
L'énergie verte est celle qui apporte le plus d'avantages sur l'environnement, malgré certaines limites dans sa production.
1/2
© Adobe Stock, Fokke

Depuis quelques années, l'électricité verte a le vent en poupe. En France, cette offre énergétique représente plus de deux tiers des contrats proposés à la vente aujourd'hui. Mais à quoi correspond cette électricité ? Comment est-elle produite ? Est-elle aussi verte qu'on le prétend ? Un point sur le sujet.

Qu'est-ce que l'électricité verte ?

L'électricité verte correspond à l'énergie produite à partir d'une source d'origine renouvelable, c'est-à-dire que ses stocks se renouvellent naturellement. Cette électricité est dite écologique puisque sa production est quasiment décarbonée ou qu'elle rejette peu de CO2, connu comme étant l'un des gaz responsables du réchauffement climatique.

L'énergie verte est vue comme une alternative plus respectueuse de l'environnement, contrairement à l'électricité grise qui est produite à partir de la combustion d'atomes fissiles (pour le nucléaire) ou d'hydrocarbures (comme le charbon, pétrole ou gaz naturel).

Début 2019, le mix de production énergétique en France représentait environ 20% d'énergies provenant du renouvelable, 72% du nucléaire et 8% des hydrocarbures selon le rapport Powernext de l'EXX (European Energy Exchange).

Comment produit-on cette énergie ?L'électricité verte provient de différentes sources d'énergie qui sont produites aujourd'hui par différentes méthodes et technologies. L'électricité verte provient le plus fréquemment des énergies solaires, éoliennes et hydrauliques :

L'énergie solaire est captée par des panneaux photovoltaïques, qui sont des capteurs permettant de transformer les ondes électromagnétiques du Soleil en énergie électrique. On dit que cette énergie est renouvelable car sa source (le Soleil) est vue comme inépuisable.

L'énergie éolienne est produite à l'aide d'un alternateur électrique utilisant la force du vent pour fonctionner. Installées en zone terrestre ou maritime, les hélices des éoliennes se mettent à tourner sous l'action du vent ce qui permet à l'alternateur de produire l'énergie qui sera ensuite transformée en électricité.

L'énergie hydraulique utilise le même processus que les éoliennes, mais cette fois l'alternateur électrique est activé par la force de l'eau. Cette force dépend, soit de la hauteur de la chute de l'eau (dans le cas de centrales ou de barrages) soit du débit d'un cours d'eau (dans le cas de centrales installées au fil d'un fleuve ou d'une rivière).

L'énergie verte et l'écologie aujourd'hui

Favoriser les énergies renouvelables semble incontournable de nos jours afin de diminuer les émissions de gaz à effet de serre et réduire les causes de la pollution mondiale. L'électricité verte est, de par ses mécanismes de production, peu polluante. Mais on peut se poser la question : est-ce suffisant ? sont-elles respectueuses de l'environnement ?

L'installation d'éoliennes, barrages ou panneaux solaires n'a pas toujours été du goût de tout le monde. Leur mise en place est parfois considérée comme un désastre sur les paysages et les territoires où ces technologies sont installées.

En plus de cela, l'énergie verte repose sur les forces de la nature : le vent, l'eau, le soleil. Elle est donc considérée comme intermittente. Cela signifie que s'il n'y a pas de vent ou peu de soleil sur une période donnée, l'apport énergétique sera réduit. Il faut donc compter sur d'autres sources d'énergie, jusqu'à ce qu'on trouve une manière d'assurer cette irrégularité. L'électricité verte est primordiale mais il est encore nécessaire d'améliorer la façon de la produire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.