Consigne en verre : pourquoi fait-elle son retour en France ?

Chargement en cours
Les contenants en verre consigné sont réutilisables.
Les contenants en verre consigné sont réutilisables.
1/2
© Adobe Stock, Iryna

A l'heure où de plus en plus de consommateurs cherchent à réduire leurs déchets tout en faisant des économies, nombreux sont les supermarchés et commerçants à proposer à nouveau un système de consigne en verre. Et la popularité est d'ores et déjà au rendez-vous.

Le principe des bouteilles et des bocaux en verre consignés est loin d'être une nouveauté. Bien avant l'époque du "plastique fantastique", les contenants en verre étaient très utilisés dans le passé, par nos grands-parents et nos arrières-grands-parents. Il y a de nombreuses années, la consigne était appliquée en France sur les bouteilles et emballages en verre, pour permettre leur réutilisation (récupération, lavage et re-remplissage du récipient). Et le principe est toujours le même depuis son grand retour.

Une alternative zéro déchet

En France, selon les chiffres de l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), chaque Français produit en moyenne 354 kg d'ordures ménagères. Alors que la situation écologique de la planète est critique, il devient plus essentiel que jamais de trouver un moyen de réduire ses déchets. La consigne en fait partie : déjà très présente dans les magasins bio, elle est désormais disponible dans bon nombre de supermarchés et de grandes surfaces, et la pratique se démocratise de plus en plus.

Le prix des produits consignés est légèrement majoré pour le prix du contenu. Ce prix varie en fonction du produit : quelques dizaines de centimes pour une bouteille en verre, quelques euros pour une boîte en métal... Ce contenant réutilisable peut ensuite être conservé par l'acheteur, ou bien ramené en magasin pour être soit rempli à nouveau (dans les boutiques qui proposent des produits en vrac, par exemple), soit pour être remboursé. Charge alors au commerçant de le faire laver et re-remplir pour le proposer à nouveau à la vente.

De vrais impacts sur l'environnement

Selon l'association ZeroWaste France, réutiliser les emballages peut permettre de réduire de 65 à 85 % son impact environnemental global. Cela permet non seulement de diminuer de façon drastique la production d'emballages jetables, mais également de diminuer le nombre d'emballages à recycler, à incinérer ou à enfouir en fin de vie : un bienfait écologique à tous les niveaux, donc. D'autant que le fait de lutter contre l'ultra-démocratisation du plastique permet de protéger la planète. La pollution plastique a un véritable impact sur la biodiversité, que ce soit sur terre ou dans les fonds marins. Les emballages en verre sont moins nocifs pour la planète, tout simplement.

Mais l'utilisation de produits consignés permet également de faire des économies, puisque cela permet d'éviter au consommateur d'acheter sans cesse de nouveaux emballages dont le coût est impacté sur le prix final du produit. Il s'agit donc d'un investissement qui sera rentable sur le moyen et sur le long terme pour faire des économies, qui peuvent aller jusqu'à 20%. Une somme non négligeable pour les consommateurs, alors que l'inflation ne cesse de s'enflammer et de nuire au pouvoir d'achat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.