Vents violents : quelles précautions prendre lorsqu'ils surviennent ?

Chargement en cours
En cas de vents violents, il faut faire attention aux arbres qui peuvent tomber.
En cas de vents violents, il faut faire attention aux arbres qui peuvent tomber.
2/2
© Adobe Stock, kat7213

D'après Météo France, un vent est estimé violent et donc dangereux lorsque sa vitesse atteint 80km/h en moyenne et 100km/h en rafale à l'intérieur des terres. Un phénomène météorologique qui peut être dangereux et entraîner quelques complications. Pour éviter les imprudences, voici les recommandations à prendre.

Comment anticiper les risques ?

S'il est annoncé en amont que des vents violents vont frapper votre région, il est plus que conseillé de prendre les devants. Avant qu'ils n'arrivent, il est donc suggéré de ranger ou de fixer les objets qui pourraient être endommagés ou emportés par le vent (tables, chaises, pots de fleurs...) de prévoir des moyens d'éclairage de secours en cas de panne d'électricité. Vous devez mettre à l'abri votre véhicule, vos animaux et tous vos papiers importants comme le permis de conduire, la carte d'identité, la carte vitale, les contrats d'assurance, les factures... Pensez à faire une réserve d'eau potable, de nourriture et de médicaments en cas de traitement, sans oublier des couvertures.

Comment réagir face aux vents violents ?

Lorsque les vents violents surviennent, il est strictement déconseillé de sortir de chez soi. En effet, de nombreux projectiles peuvent être mis en mouvement par le vent : tuiles, branches, tôles, panneaux publicitaires... Il ne faut pas rester derrière les fenêtres ou dans une véranda. Si vous avez une cheminée, ne surtout pas l'allumer. Le conduit risque d'être endommagé par le vent. Pensez à bien couper le courant électrique, le gaz et débrancher les appareils multimédias et électroménagers. Et surtout, pensez à vous tenir informé de l'évolution de la situation en consultant le site de Météo France.

Si vous vous trouvez à l'extérieur :

En cas de vents violents, les déplacements en voiture sont à éviter un maximum, même pour aller chercher vos enfants. Il ne faut pas s'inquiéter, le personnel pédagogique les prendra en charge. Si vous devez prendre votre véhicule en cas d'extrême urgence voici les conseils à prendre en compte : évitez les secteurs boisés, limitez votre vitesse sur route et autoroute, soyez vigilants face aux chutes d'objets.

Si vous vous retrouvez bloqué dans votre voiture, arrêtez-vous sur le bas-côté de la route, loin des arbres et pylônes et allumez vos feux de détresse pour vous signaler aux autres automobilistes et aux secours.

Témoin d'un accident : comment venir en aide ?

Lors de vents violents, les arbres sont les plus menacés et peuvent tomber sur la voie publique, les habitations ou les voitures. Si un arbre s'abat sur une voiture occupée, il faut certes porter secours, mais ne pas se mettre en danger. Vous devez donc vous diriger vers la voiture en question, seulement si aucun autre arbre ne menace de s'abattre. Couper le moteur s'il est allumé, évalué le nombre de personnes blessées, alerter les secours en composant le 18 ou le 112. Si cela est possible, vous pouvez tenter de protéger les victimes et surtout de les rassurer.

Que faire après des vents violents ?

S'il est important de prendre des précautions pendant les vents violents, il faut également en prendre après.

Une fois que le vent s'est calmé, faites un petit point sur les dégâts : si des branches menacent de tomber, si la toiture est endommagée... En cas de dégâts, contactez votre assureur et prenez des photos pour estimer le sinistre.

Faites aussi attention à la possible montée des eaux, éloignez-vous des points dangereux, ne touchez pas les câbles ou fils électriques rompus ou à terre. Ne pas utiliser l'eau du robinet avant que le réseau ne soit désinfecté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.