Tricot : 5 alternatives véganes à la laine

Chargement en cours
De nombreuses matières peuvent remplacer la laine animale.
De nombreuses matières peuvent remplacer la laine animale.
1/2
© Adobe Stock, svetazi

Calme, reposant et manuel, le tricot séduit et fait chaque année de nombreux adeptes, toutes catégories d'âge confondues ! Si la laine animale reste la plus utilisée, il existe également d'autres moyens plus éthiques de tricoter. Voici 5 alternatives à la laine à connaître. De quoi se mettre au tricot tout en respectant les animaux.

Lorsque l'on parle tricot, la laine s'invite quasi instinctivement au programme. Et pourtant, cette matière provenant directement des poils d'animaux n'est pas la plus écolo. Envie de tricoter tout en respectant la cause animale ? De nombreuses alternatives plus écologiques et véganes à la laine existent, même si légèrement plus difficiles à se procurer.

1) Le fil de bambou

Saviez-vous que le fil de bambou pouvait faire office de laine ? Aussi douce et confortable, cette fibre donne lieu à des vêtements tricotés très agréables à porter et peut se targuer de sécher très rapidement après un cycle de lavage. Mais ce n'est pas tout ! Elle est aussi anti-bactérienne, un avantage supplémentaire non négligeable côté entretien. Son mode de production est également très écologique puisque le bambou peut pousser rapidement, sans engrais et avec seul un peu d'eau. Seul bémol : sa rareté sur le marché.

2) Le lin

Bien plus connu que le fil de bambou, le lin est l'une des matières idéales vers laquelle se tourner. Bien plus résistante, cette matière vous maintiendra constamment au sec et donnera un résultat légèrement plus brillant à vos créations. Le lin est également une matière produite en France qui peut être recyclée, se veut biodégradable et dont la culture ne nécessite que l'eau de pluie. On évite, en revanche, de l'utiliser pour des vêtements d'hiver car elle ne tient pas aussi chaud que la laine.

3) Le chanvre

Comme le lin ou l'ortie, le chanvre s'use difficilement et est très aéré. Il permet aussi de rester au sec toute la journée car il régule la température du corps. Tout comme la laine, il est apprécié pour la douceur de ses fils qui reste toujours la même après plusieurs lavages. Son seul défaut : ses fibres, un peu rustiques et grossières à l'oeil, qui ne conviennent pas forcément à tout le monde.

4) Le coton bio

Pour remplacer la laine animale, le coton peut servir d'alternative : il est tout aussi épais que la laine animale et est même plus souple et plus agréable à travailler. Pour être sûr de choisir une pelote végane, sélectionnez-en une estampillée du label bio. Vous pourrez être certain que la culture est écoresponsable car élevée avec moins d'eau et de pesticides, mais aussi que la matière résiste plus longtemps.

5) Le fil d'ortie

Beaucoup plus rare, le fil d'ortie est l'un des meilleurs pour remplacer la laine animale. Très souple et très résistant, il donnera à vos créations un aspect soyeux très agréable. Très isolant, on lui prête le mérite de pouvoir maintenir au sec grâce à ses fibres creuses. Seul point négatif : son aspect un peu brut voir râpeux qui peut déranger, mais aussi son prix élevé expliqué par sa rareté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.