Télétravail par 30 degrés : comment survivre ?

Chargement en cours
Votre ventilateur sera votre meilleur allié pour télétravailler !
Votre ventilateur sera votre meilleur allié pour télétravailler !
2/2
© Adobe Stock, Pixel-Shot

Avec la pandémie de Covid-19, le télétravail est devenu bien plus commun. Désormais, travailler de chez soi est normal. S'il est agréable de travailler de chez soi, avec l'arrivée des grosses chaleurs estivales, la climatisation des bureaux vient à manquer. Alors comment survivre à 30°C et plus ?

Poser une gourde à côté de son ordinateur

En temps normal, nous attendons d'avoir soif pour boire. Lorsque le mercure grimpe, il faut veiller à s'hydrater tout au long de la journée, sans attendre d'avoir soif. Pour ne pas risquer la déshydratation, vous pouvez poser, proche de votre poste de travail, une gourde. Comme celle-ci sera dans votre champ de vision, vous penserez à boire plus souvent. Encore mieux, entreposez une gourde au frais afin d'alterner tout au long de la journée et de toujours avoir de l'eau fraîche à disposition.

Brancher un ventilateur USB à votre ordinateur

De nombreux petits gadgets qui se branchent en USB à votre ordinateur existent : chauffe-tasse, lampe... Ici, c'est un petit ventilateur d'appoint qui promet de vous sauver. De petite taille, ce ventilateur permettra de générer un vent frais sur votre visage et de vous rafraîchir tout au long de la journée. L'avantage est que ce type de ventilateur se transporte facilement sur une table, un canapé, un bureau : bref, partout où vous vous installez pour travailler. Le tout, sans consommer autant d'énergie qu'un ventilateur classique !

Fermer les rideaux et volets

Pour empêcher la chaleur d'entrer, fermez vos volets ou rideaux pendant la journée et ouvrez-les la nuit, afin de créer des courants d'air pour profiter de la fraîcheur dans la matinée. Vous pouvez installer des stores qui empêcheront la chaleur de rentrer tout en laissant la lumière filtrer dans la pièce. Si possible, pensez aussi à opter pour travailler dans les pièces fraîches de la maison, au rez-de-chaussée ou dans cellesorientées plein nord, par exemple. Un bon moyen de lutter contre la chaleur sans avoir à investir dans la climatisation.

Ne pas allumer d'appareils inutiles

En travaillant de chez soi, il est tentant d'avoir la télévision en fond sonore, ou encore la radio, ou même de travailler avec plusieurs écrans. C'est pratique, certes, mais pas du tout écolo ! Cerise sur le gâteau, cela risque de faire grimper votre facture d'électricité et de faire augmenter la chaleur de votre domicile ! Eh oui, multiplier les appareils, c'est multiplier les sources d'énergie. Pour la même raison, il est recommandé de couper son ordinateur lors de la pause déjeuner ou lorsque votre journée de travail est terminée. Car même les appareils en veille consomment de l'énergie et produisent de la chaleur.

Décaler ses horaires de travail

Si votre employeur est d'accord et que c'est compatible avec votre poste, tentez de décaler vos horaires de travail. En commençant votre journée plus tôt, vous profiterez des heures à la fraîche et éviterez les heures les plus chaudes de la fin d'après-midi. Pour les couche-tard, profitez de la fin de soirée quand le soleil décline en ouvrant grand vos fenêtres pour laisser entrer l'air frais.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.