Rapaces nocturnes : comment les observer dans le respect ?

Chargement en cours
L'observation des rapaces nocturnes demande beaucoup de patience et de précautions.
L'observation des rapaces nocturnes demande beaucoup de patience et de précautions.
1/2
© Adobe Stock, Lukas Gojda

Si les oiseaux dit "communs" comme les moineaux, les pigeons, les étourneaux, la grive ou encore la tourterelle sont facilement visibles et approchables, d'autres, comme les rapaces nocturnes, demandent beaucoup plus de patience et de précautions.

Que ce soit les chouettes ou les hiboux, les rapaces nocturnes ont tous développé des capacités incroyables qui leur permettent de se fondre dans l'obscurité et de se déplacer en silence. Aussi, il est particulièrement compliqué de les observer dans leur environnement naturel. Heureusement pour les passionnés, il existe quelques règles et astuces qui permettent de guetter leurs déplacements tout en respectant leurs conditions de vie.

Rendez-vous invisible avec un bon équipement

Afin de mettre toutes les chances de votre côté sans pour autant nuire à ces petites bêtes, pensez en priorité à vous munir du matériel nécessaire. Aussi, il est important de vous procurer une paire de jumelles nocturnes à large champ. Préférez-les légères et étanches, et si vous le pouvez n'hésitez pas à opter pour un modèle camouflage qui sera quasiment indétectable au milieu des feuillages. Dans le même genre, vous pouvez également vous munir d'une longue-vue avec trépied qui vous permettra de capter à la fois les rapaces les plus haut-perchés mais aussi les plus petits, à l'image de la chevêchette qui ne fait que 16cm de longueur. Comme pour les jumelles, veillez à ce que votre longue-vue soit discrète. Pour cela, vous pouvez la recouvrir d'un filet de camouflage militaire. Si vous souhaitez prendre des photos, activez le mode nuit de votre appareil et n'enclenchez surtout pas le flash ! De même, pensez à mettre le son des boutons sur off. Enfin, habillez-vous avec des couleurs sombres, par exemple en noir, brun ou vert foncé, et évitez les matières bruyantes comme le cuir ou le simili.

Cachez-vous dans des zones boisées

Si l'on peut facilement entendre leurs hululements, les rapaces nocturnes, composés essentiellement de différentes espèces de chouettes et de hiboux, savent parfaitement se rendre invisibles. Pour augmenter vos chances d'en observer, privilégiez l'orée d'un bois ou d'une forêt ouvrant sur un large champ ou une vaste plaine. Ces endroits à la fois couverts et découverts sont en effet les terrains de jeu préférés des rapaces nocturnes, qui peuvent ainsi chasser les petits rongeurs tout en se dissimulant dans les arbres. Afin de ne pas perturber ces importantes séances de chasse, trouvez un endroit un peu en retrait qui vous permet de vous cacher tout en vous offrant une vue assez dégagée sur les alentours. Une fois bien installé, prenez garde de ne plus faire de bruit et évitez les grands mouvements, autrement, les petites bêtes à plumes sentiront votre présence et resteront soigneusement dans les hauteurs.

Respectez l'intimité des rapaces

Si les humains aiment beaucoup leur intimité, sachez qu'il en va de même pour les rapaces nocturnes mais aussi tous les autres oiseaux. Aussi, veillez impérativement à rester à bonne distance d'eux. Ne tentez sous aucun prétexte de vous approcher des nids ou de vous immiscer au beau milieu d'une séance de reproduction. Vous risqueriez de perturber l'équilibre de ces créatures et de les effrayer plus que de raison. Pensez également à vous montrer discret durant leurs séances de chasse et leurs repas car les rapaces nocturnes risqueraient d'abandonner leur proie au moindre bruit et cesseraient ainsi de se nourrir, heureusement juste le temps d'une nuit.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.