Randonnée : 5 gestes à suivre pour respecter la planète

Chargement en cours
Lorsque vous partez en randonnée, il est essentiel de rester sur les sentiers.
Lorsque vous partez en randonnée, il est essentiel de rester sur les sentiers.
1/2
© Adobe Stock, Maridav

Lentement mais sûrement, les températures se réchauffent et le soleil est de plus en plus présent. C'est indiscutable : les beaux jours sont à nos portes. Pour en profiter pleinement, vous pouvez être tenté de partir en randonnée. Mais attention, soleil ou pas, les règles à suivre pour respecter l'environnement restent les mêmes !

Lorsque vous vous promenez en forêt ou en montagne, vous perturbez la faune et la flore, cela même en faisant attention où vous mettez les pieds. Il est donc très important de se montrer particulièrement attentif pour limiter au maximum votre emprunte écologique. Pour cela, vous devrez respecter cinq grandes règles.

Ne pas jeter ses déchets

C'est une évidence ! Et pourtant, beaucoup de personnes se montrent encore trop laxistes à cet égard. En pleine nature, vous ne trouverez pas de poubelle. Afin de ne pas être tenté de jeter vos déchets n'importe où, munissez-vous d'un sac en plastique dans lequel vous pourrez les stocker avant de les jeter, une fois rentré chez vous. Chaque fois que vous faites des pauses (par exemple pour pique-niquer ou prendre un goûter), assurez-vous de ne rien laisser derrière vous lorsque vous quittez les lieux. Cette règle est extrêmement importante, surtout lorsque l'on sait qu'une bouteille en plastique met environ 400 ans à se dégrader complètement ou qu'un simple chewing-gum en met cinq...

Limiter votre pollution sonore

Afin de ne pas perturber la faune, ses déplacements, ses cycles de reproduction ou encore ses séances de chasse, prenez garde à rester la plus discrète possible. Ne passez pas d'appels (sauf urgence), n'écoutez pas de musique en haut-parleur et ne criez pas. Votre balade doit se faire dans le calme et le respect de l'environnement.

Ne pas cueillir trop de fleurs

Il est permis de se composer des petits bouquets de fleurs sauvages, tant que votre cueillette reste raisonnable. Les fleurs communes, comme les pâquerettes ou les ficaires, peuvent être cueillies sans risques. En revanche, si vous apercevez une fleur esseulée qui vous semble un peu plus "rare", laissez-la à sa place. C'est notamment le cas en montagne où la flore est beaucoup plus variée et surtout beaucoup moins commune qu'en forêt. Si vous souhaitez garder un souvenir, une photo sera beaucoup plus appréciée, d'autant plus qu'elle ne fanera pas...

Rester sur les chemins balisés

Pour n'importe quel type de randonnée, les chemins à emprunter son balisés avec soin. Vous devez impérativement respecter ces balises, d'une part pour votre sécurité personnelle (vous éviterez notamment de croiser des bêtes sauvages ou des chasseurs) mais aussi pour respecter l'environnement. En effet, certains de ces itinéraires encadrés ont été mis en place pour préserver les espaces naturels situés à proximité. Si les balises sont là, ce n'est pas pour rien ! En quittant les sentiers, vous pourriez détruire par mégarde des écosystèmes entiers situés sur votre passage ou perturber des espèces fragiles en danger.

Ramasser les déchets quand vous en trouvez

Veiller à ne pas laisser de déchets est une chose mais réagir lorsque vous en trouvez en est une autre. Au même titre que les vôtres, veillez à ramasser les détritus qui traînent sur votre passage. Voilà un comportement responsable et éco-citoyen qui permettra à la nature de rester la plus saine et la plus belle possible.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.