Quelle méthode de compostage choisir pour traiter ses déchets ?

Chargement en cours
Le lombricompostage permet de limiter les mauvaises odeurs.
Le lombricompostage permet de limiter les mauvaises odeurs.
2/2
© Adobe Stock, Avi

De plus en plus utilisé dans les foyers français, le compost est la solution écologique et naturelle par excellence pour obtenir du bon engrais. Mais il existe plusieurs méthodes pour traiter ses déchets. Alors laquelle choisir exactement ? Réponse juste ici.

Simple bac, composteur rotatif ou encore composteur à lombric... Il existe diverses solutions pour se lancer dans le compostage. Chacune d'entre elles présente ses avantages et ses inconvénients et chacune d'entre elles est utile pour différents déchets.

Le bac à compost basique

C'est celui que l'on voit dans presque tous les jardins car c'est le plus simple à concevoir et installer. Le bac à compost classique est d'ailleurs le plus économique de ses collègues. De forme cubique ou cylindrique et construit en bois ou en plastique, il peut accueillir de très gros volumes de déchets. Si vous souhaitez que vos déchets organiques subissent moins les variations de température extérieures, privilégiez le bois. Mais attention, il sera bien moins résistant qu'un bac en plastique en cas de fortes intempéries notamment. À l'intérieur, vous pourrez mettre presque tous vos déchets, à commencer par des déchets humides et verts (épluchures de fruits et légumes, fleurs fanées, feuilles de thé, tontes de gazon, végétaux frais etc...). Vous pourrez aussi y déposer des déchets secs, appelés "matières brunes", comme le papier, le carton, le bois, la paille, les morceaux d'écorces etc.

Le composteur rotatif

Beaucoup plus rare - et plus cher -, le composteur rotatif arbore la forme d'un grand cylindre monté sur roulettes. Une manivelle destinée à le faire tourner sur lui-même est présente pour faciliter le brassage des déchets. Ainsi, vous n'aurez pas besoin de mélanger vous-même les déchets (étape indispensable) avant de les déposer dans le composteur. Du côté des inconvénients, il est bon de noter que le composteur rotatif ne peut accueillir qu'un petit volume de déchets (souvent entre 100 à 150 litres). Il ne vous sera donc pas adapté si vous avez une famille nombreuse mais sera votre meilleur allié si vous n'êtes que deux et que vous disposez d'un petit terrain. Du côté des avantages, le composteur rotatif permet une maturation très rapide du compost et vous fera ainsi profiter d'un gain de temps non négligeable.

Le lombricomposteur

Comme son nom le laisse sous-entendre, le lombricomposteur est destiné à la culture des lombrics (ou vers). Grâce à un petit trou situé à sa base, il favorise le drainage. Les vers disposés dans le bac se nourrissent des déchets avant de les digérer puis de les rejeter. Le compost alors obtenu est très sain et d'une excellente qualité. Si vous n'avez pas beaucoup de temps à accorder à votre bac à compost, le lombricomposteur est la solution qu'il vous faut, puisqu'il ne nécessite aucun entretien si ce n'est le fait de nourrir régulièrement les vers. Contrairement aux idées reçues, il limite également les mauvaises odeurs liées aux déchets et peut ainsi être installé sur un balcon ou au bord d'une fenêtre (il sera cependant petit). À noter qu'il s'illustre cependant comme le compost le plus cher du marché.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.